Le Nouveau Décaméron 2021

  

Après un petit temps de repos (bien mérité !), Le Nouveau Décaméron reprend sa route. La revue continuera d’être mise en ligne tous les mois (première semaine du mois)* et fera l’objet d’une sortie « papier » en fin d’année 2021 avec les 100 meilleurs textes (selon un principe hérité de Boccace en définitive !), choisis par un comité éditorial constitué pour l’occasion. Tous les textes mis en ligne depuis juin 2020 seront pris en compte. 

Tous les sujets, tous les styles, toutes les langues, tout ce qui peut être partagé par les mots est accueilli avec émotion et étudié avec bienveillance pour la mise en ligne.

Chaque mois, nous proposons aussi un thème, histoire de nous amuser un peu aussi… Tous les thèmes passés sont toujours actifs. Et il ne faut pas hésiter à proposer des textes sur d’anciens thèmes s’ils sont inspirants.

Ainsi Le Nouveau Décaméron 2021 sera ce qu’en feront les imaginaires, les élans littéraires du moment, les « déclics » personnels. Elle sera  dans la lignée de l’extraordinaire Décaméron 2020. Tout à la fois un puissant antidote à la morosité, un creuset littéraire exceptionnel, un témoignage vivant et sans cesse renouvelé de son époque.

 

  

Recommandations aux auteurs :

Les auteurs proposent les textes « définitifs », sans mise en page particulière (sauf cas d’espèce). Les textes proposés sont originaux (édition inédite « papier » ou sur le net) et libres de droits. Ils comptent entre 15 et 20 pages maximum. Les textes sont à envoyer à l'adresse suivante : nouveaudecameron@albiana.fr

  

   

Rappel des thèmes : 

Permission de sortie

La cuisine en partage

L'oubli

Regain, résilience, renouveau...

Jusqu'ici tout va bien !

Portrait

Écrire pour lui... Soutenir Jean-Pierre Santini

Vis comica / Et nous avons bien ri

De quoi seront faits nos lendemains ?

 

Pour lire les textes :

Numéros entre juillet et décembre 2020

Numéro de Janvier / Février 2021 

  

  

Sommaire général de la revue "Le Nouveau Décaméron 2021"

Sommaire général de la revue "Le Nouveau Décaméron 2021"

Retrouvez, par ordre alphabétique, tous les auteurs qui participent à la revue depuis le mois de juin 2020.
Cathy Campana - Ciucciarellu

Cathy Campana - Ciucciarellu

À l’uccasione di a nascita d’un masciettu, Ciuciarella si mutò in Ciucciarellu ! Una canzona di Cathy Campana.
Nicolas Lopes - On perd toujours plus

Nicolas Lopes - On perd toujours plus

Poème en forme de poing levé de Nicolas Lopes.
Louis Reynier - Corsica 2100

Louis Reynier - Corsica 2100

Extraits du guide touristique Corsica 2100, aux éditions Albiana. Février 2100. (Une projection de Louis Reynier).
Pierre Lieutaud - Secours catholique

Pierre Lieutaud - Secours catholique

L’empathie jusqu’au bout du mal... avec l’espoir du salut. Une nouvelle de Pierre Lieutaud.
Florian Galinat - Pulsations

Florian Galinat - Pulsations

Nous nous sentirons bien comme dans un souvenir d’enfance… la promesse est de Florian Galinat.
Florence Deminati - Fracta sed invicta

Florence Deminati - Fracta sed invicta

Le lamento n’est que le dernier chant du monde ancien, avant que la vie ne triomphe enfin, ne triomphe à nouveau. Un chant d’espoir par Florence Deminati.
Xavier Casanova - Fresnes résidence d’écrivain

Xavier Casanova - Fresnes résidence d’écrivain

La « mésaventure » judiciaire de Jean-Pierre Santini est devenu une aventure littéraire en quatre volets : parce qu’entre l’instituteur-poète et le juge, c’est le premier qui prit le dessus. Telle devait être et telle fut la morale…
Renata - De quoi seront faits nos lendemains ?

Renata - De quoi seront faits nos lendemains ?

Un petit avertissement bienveillant sur l’avenir de la planète, c'est-à-dire le nôtre… Car nous sommes enfants de la Terre, pour le meilleur – pas pour le pire ! Par Renata.
Michel Bouchy - Ça marche

Michel Bouchy - Ça marche

Inspirant ! Avant un grand dessein, un rêve ? Une novelle de Michel Bouchy.
Christiane Guidoni - Esther Poggio

Christiane Guidoni - Esther Poggio

Résister est le fait de gens simples et courageux, jusqu’à la dernière seconde. Hier, comme demain… Un hommage poignant par Christiane Guidoni.
Cathy Campana - Umanità

Cathy Campana - Umanità

Petit rappel de philosophie poétique à propos de l’Homme et de son orgueil sans pareil, par Cathy Campana.
Carine Bonnel - À table

Carine Bonnel - À table

Petit rappel de philosophie poétique à propos de l’Homme et de son orgueil sans pareil, par Cathy Campana.
Pierre Lieutaud - Francis Beretti - La Sérénissime

Pierre Lieutaud - Francis Beretti - La Sérénissime

Dans la cité lacustre l’histoire suinte de toutes parts. Une évocation poétique de Pierre Lieutaud. Traduction corse à la suite par Francis Beretti.
Martine Ferrari - Avenue du printemps

Martine Ferrari - Avenue du printemps

Puisque le printemps revient, la vie aussi refleurira, il faut croire Martine Ferrari !
Paul Dalmas-Alfonsi - Au bord de la mer, l’été

Paul Dalmas-Alfonsi - Au bord de la mer, l’été

Les lieux sont imprégnés de vie, l’empreinte du temps qui passe évoque la mort. Elle finit par venir, tue les gens, parfois les enfants. La vie continue, le chagrin en plus. Un tableau impressionniste de Paul Dalmas-Alfonsi
Bertrand Ducreux - Un drôle de rêve

Bertrand Ducreux - Un drôle de rêve

Nos lendemains seront-ils de ceux qui chantent ? Au soleil, les pieds dans l’eau ? Une réponse en chanson de Bertrand Ducreux.
Barbara Panelli - Occhi

Barbara Panelli - Occhi

Les yeux recréent le lien d’une humanité que l’on croyait perdue. Un memento de Barbara Panelli (Traduction française à la suite).
Michel Bouchy - Attention

Michel Bouchy - Attention

Une recommandation - pas seulement poétique - de Michel Bouchy : restons lucides et libres !
Pierre Lieutaud - Résident de passage dans un Ehpad sans histoire…

Pierre Lieutaud - Résident de passage dans un Ehpad sans histoire…

Le conte de Noël de Pierre Lieutaud pose une question théorique (et donc littéraire !) : la notion d’éternité est-elle compatible avec celle du vieillissement ?
Sandrine Tenneroni - Haikus d’hiver  / Portrait du silence

Sandrine Tenneroni - Haikus d’hiver / Portrait du silence

Dans le silence assourdissant de l’hiver, quelques éclats poétiques de Sandrine Tenneroni.
Jean-Michel Guiart - De quoi seront faits nos lendemains ?

Jean-Michel Guiart - De quoi seront faits nos lendemains ?

Demain, hier, aujourd’hui… une suite poétique Jean-Michel Guiart.
Victor Cabras - Pensu chì

Victor Cabras - Pensu chì

Nos lendemains seront le fruit de nos visions… Petit poème en prose de Victor Cabras.
Yves Rebouillat - Il fera jour demain

Yves Rebouillat - Il fera jour demain

L’attente du lendemain, la certitude de l’épanouissement qui l’accompagnera, la Corse en point de mire, l’amour à nouveau… Un mirage en forme de nouvelle par Yves Rebouillat.
Kathy Ferrari - Trois poèmes

Kathy Ferrari - Trois poèmes

L’impossible… L’Ailleurs… Le flou et le noir. Trois poèmes d’amour et de mort, par Kathy Ferrari.
Paul Milleliri - High society

Paul Milleliri - High society

Confession sans concession. Portraits d’un drôle de dandy et de quelques seconds couteaux... Une nouvelle de Paul Milleliri.
Michel Bouchy - A lingua di Minnà

Michel Bouchy - A lingua di Minnà

Une petite ode à la langue des anciens que l’on ne parle plus, mais qui continue de réchauffer le cœur.
Pierre Lieutaud - Francis Beretti - Frères en guerre / Fratelli guerrieri

Pierre Lieutaud - Francis Beretti - Frères en guerre / Fratelli guerrieri

Tuer pour ne pas mourir ou épargner pour vivre ? Dans la tranchée, les paradoxes criminels assaillent les frères d guerre. Une nouvelle de Pierre Lieutaud, traduite en corse à la suite par Francis Beretti.
Jean-Louis Pieraggi - A strada antica - Suite et fin

Jean-Louis Pieraggi - A strada antica - Suite et fin

Toutes les quêtes finissent un jour… mais se perpétuent de génération en génération ! Suite et fin du roman d’aventure archéologique de Jean-Louis Pieraggi.
Guidu Benigni - Spentu è pientu

Guidu Benigni - Spentu è pientu

Guidu Benigni, cù una cria di malincunia, lagna ‘ssu mondu novu, spentu...
Nadia Saadi - I Tulipani

Nadia Saadi - I Tulipani

Nadia Saadi s’émerveille, dans la langue de Dante, devant les mystères de la Nature.
Michel Bouchy - À je nous

Michel Bouchy - À je nous

Michel Bouchy nous inviterait-il en vers et en rimes, à dénouer un soliloque élargi à notre propre double ?
Nicolas Lopes -  Être "un homme"

Nicolas Lopes - Être "un homme"

Être « un homme » ? Est-ce bien cela qu’on me demande ? Un poème de Nicolas Lopes
Pierre Lieutaud - Confidentiel

Pierre Lieutaud - Confidentiel

Un texte de Pierre Lieutaud sur la vert-u des mots... vert-igineux mais di-vert-issant! Une ver-sion à divulguer sans restrictions !
Jacques Mondoloni - Le retour de l'astronaute

Jacques Mondoloni - Le retour de l'astronaute

Un retour sur Terre ? Vraiment ? Malgré le confinement ? Une nouvelle réjouissante de Jacques Mondoloni.
Yves Goulm - Estafilades (suite et fin)

Yves Goulm - Estafilades (suite et fin)

Le poète observe tout à travers les carreaux… dedans quand il va, dehors quand il demeure. Tout ce qui vit, tout ce qui le devrait, l’émeut : « Souffle ! », ordonne-t-il.
Paul Dalmas-Alfonsi -  Sur la plage de l'Ostriconi

Paul Dalmas-Alfonsi - Sur la plage de l'Ostriconi

Dans la photo (invisible) se meut tout un monde… invisible, sauf pour qui saurait voir, sauf pour qui sait remembrer. Travail d’ethnographe de la propre enfance, cheminement de poète inquiet…
Raphaël Cavallero - Matin d'hiver

Raphaël Cavallero - Matin d'hiver

Trois quatrains de Raphaël Cavallero ciselés dans le givre pour célébrer la chaleur des rêves et continuer de croire en demain
Kathy Ferrari - Wash, wash...

Kathy Ferrari - Wash, wash...

«  Et l’amour et là et l’amour s’en va… », Kathy Ferrari chante la grande lessive de l’après.
France Sampieri - La peste

France Sampieri - La peste

En temps de peste, les puissants redeviennent… de simples mortels ! Une légende médiévale de France Sampieri.
Nadia Saadi - Poèmes

Nadia Saadi - Poèmes

Nadia Saadi offre une volée de petits poèmes sautillants comme des moineaux de printemps.
Kathy Ferrari - Celui qui

Kathy Ferrari - Celui qui

Un beau poème d’amour ! (de Kathy Ferrari pour « celui qui… »)
Pierre Lieutaud - Francis Beretti - La Relève des Gouverneurs / Cambianu i Guvernatori

Pierre Lieutaud - Francis Beretti - La Relève des Gouverneurs / Cambianu i Guvernatori

L’évocation des mystères de l’histoire rallument le souvenir des rêveries aventureuses de l’enfance inoubliée. Une pépite poétique de Pierre Lieutaud traduction en corse, à la suite, par Francis Beretti.
Paul-Antoine Colombani - Nuit de liège

Paul-Antoine Colombani - Nuit de liège

L’adresse au poète de Paul-Antoine Colombani : « À vivre artistement, on conquiert avec élégance »…
J’appelle ma mère… - Pablo Trevisi

J’appelle ma mère… - Pablo Trevisi

Pablo appelle sa mère octogénaire… À Buenos-Aires, on chasse les mouches avec un aspirateur, les poissons boivent de l’eau et les bonbons à la menthe se cachent dans les culottes antivol.
 Jean-Thierry Tanakas - Dans la jungle

Jean-Thierry Tanakas - Dans la jungle

Rien ne sert de chanter quand on vit dans la jungle. Un conte cruel contemporain de Jean-Thierry Tanakas
Nicole Blanche Santarelli - La Toile

Nicole Blanche Santarelli - La Toile

Songe ou délire, amnésie et remembrance, errance… quand la vie bascule c’est le grand vertige. Une nouvelle inquiétante, par Nicole Blanche Santarelli.
Una parabola - Gaston Pietri

Una parabola - Gaston Pietri

Gaston Pietri ch’ùn avia mai scrittu in corsu, ma chì piglia a penna cun gran piacè ci conta l’impurtanza di a parabola di u pastore chì cunnosce u nome di tutti i so pecuri ! 
 Paul-Antoine Colombani - Lettres de Liège

Paul-Antoine Colombani - Lettres de Liège

L’évocation des dieux et des héros sont au poète ce que le voyage fut au grand roi d’Ithaque – une errance inquiète et merveilleuse. Par Paul-Antoine Colombani
Nicolas Lopes - Trois poèmes

Nicolas Lopes - Trois poèmes

De qui dresse-t-on le portrait en définitive ? Trois poèmes de Nicolas Lopes.
Nouveautés
Decameron 2020 - Le livre
Article ajouté à la liste de souhaits
Product added to compare.