Cartographies. Acte VIII – Un lecteur intéressé

  

Trois fins alternatives au roman collectif Cartographies ont été proposées. Voici la troisième par Chantal Fournel.

 

Jeu d’écriture à plusieurs et en ribambelles, Cartographies est un nouveau projet du Nouveau Décaméron. Il s’apparente aux fameux cadavres exquis des surréalistes, chaque auteur reprenant la plume posée par le ou les précédents.

À jouer le jeu, il y a eu Anne-Laurence Guillemet, Chantal Fournel, Patricia Meunier, Gérard Maynadié, Yves Rebouillat.

  

Acte VIII – Un lecteur intéressé

 

Nous avons lu, relu, je ne suis pas le seul à penser que ça pourrait faire un bon téléfilm cette histoire et de plus, pas de droits à acheter ! Ce ne sera pas une petite économie. Plusieurs auteurs, mais rien que des copains, et pourtant rien ne laissait supposer au départ que j’aurais envie d’en faire un scénario de ce délire collectif. Les personnages sont en place, le cadre est posé, mais le plus dur reste à faire. Tout le reste : trouver les lieux de tournage, les acteurs possibles et surtout le financement ! Et ça, par les temps qui courent ce n’est pas le plus petit défi à relever, un vrai défi. Je sais vers qui je dois me tourner : les télévisions qui ont un budget alloué à la production cinématographique, le centre national du cinéma ou les régions, ou alors quelques sponsors amateurs d’aventures en tout genre.

Mais bon ! On va se retrousser les manches, décrocher son téléphone, inviter deux ou trois passionnés à dîner et essayer de les convaincre que ce projet vaut la peine d’être exploité. Il faudra mettre le paquet de l’entrée au dessert.

Des heures, des jours, des mois de travail m’attendent pour mettre en place tout cela, j’en suis conscient mais j’ai envie d’essayer.

« Un réalisateur est un guerrier, et comme tout guerrier, je ne m’effondrerai pas ! », comme le disait si bien Alejandro Gonzalez Inarritu lorsqu’il a monté son film Babel.

S’entourer d’une équipe en laquelle on peut croire, qui voit instinctivement ce qu’on attend d’elle, qui ressent presque intuitivement ce qu’on a dans la tête et qui est prête à tout pour nous suivre, le rêve non ?

Et si ?

Action !

  

 

Avis aux lecteurs

Un texte vous a plu, il a suscité chez vous de la joie, de l'empathie, de l'intérêt, de la curiosité et vous désirez le dire à l'auteur.e ?

Entamez un dialogue : écrivez-lui à notre adresse nouveaudecameron@albiana.fr, nous lui transmettrons votre message ! 

Nouveautés
Decameron 2020 - Le livre
Articles les plus consultés
Article ajouté à la liste de souhaits
Product added to compare.