Edito de juillet 2021

  

Lâcher prise

 

Le mois de juillet est pour nous celui de la relaxe. Enchaînés à nos obligations, soumis à toutes les contraintes, avançant souvent à contre-courant, nous nous épuisons – sans nous plaindre – à la poursuite de nos chimères… 

Des rêves nous tiennent debout et nous engagent à maintenir le cap vers on ne sait vraiment quel bonheur. Le chemin, voilà le but au final. 

Fort de ces belles paroles, nous pouvons donc décréter une trêve estivale. Bienvenue et nécessaire… 

En effet, ce 20 juillet nous suspendons la réception de textes pour pouvoir nous consacrer à la confection de la revue « papier » du Nouveau Décaméron (sortie prévue en fin d’année). Ceci se faisant dans l’ombre et dans le secret, nous disparaissons le temps des jours les plus chauds de l’année. Que les autrices et auteurs en profitent pour écrire de beaux textes qu’ils nous enverront dès la rentrée ! (Nous lancerons en septembre 2021 le Nouveau Décaméron 2022 ! revue mensannuelle, comme celle qui s’achève). 

Nous profitons de ce dernier moment avant de lâcher prise pour remercier tous les participants et participantes (plus de 100 !) pour cette année riche en mots, ainsi que tous les lecteurs (encore plusieurs dizaines de milliers !), fidèles ou nouveaux arrivants pour leur confiance. 

A très vite donc pour les suites de l’aventure ! 

Bernard Biancarelli

   

  

Rappel : 

Nous mettons en ligne progressivement tous les textes du Néo-Décaméron et du Nouveau Décaméron 2021 reçus jusqu’au 20 juillet.

Information : 

Le 14 juillet à Ouessant, le 18 juillet à Altaghjè et le 31 à Montemaiò (en attendant d’autres dates), nous sommes invités à nous rencontrer, auteurs, lecteurs, éditeur… Chacun peut venir ! 

Nouveautés
Decameron 2020 - Le livre
Articles les plus consultés
Article ajouté à la liste de souhaits
Product added to compare.