Operata Furiani 92

 

Operata di memoria

Furiani 5 mai 1992

L’appel à témoignages d’Alexandre Oppecini

 

Voici trente ans aujourd’hui, un silence soudain s’abattait sur le stade de Furiani à quelques minutes de ce qui s’annonçait comme une très belle fête du sport. En quelques secondes, plusieurs milliers de vies basculaient dans l’indicible.

Nul ne le savait, mais les souffrances, les peurs, le deuil infini envahiraient le quotidien de chacune…

Dans le cadre d’une commémoration toute particulière le 5 mai prochain, Alexandre Oppecini a recueilli un grand nombre de témoignages de victimes qui seront mis en scène pour que les voix des présents et des absents soient entendues de tous… 

Le Nouveau Décaméron 2022 accompagne cette operata di memoria en publiant jusqu’au 5 mai et tout le reste de l’année tous les témoignages déjà récoltés et tous ceux qui lui parviendront. Car chacun peut aujourd’hui participer et répondre à cet appel.

Témoignez pour que cette mémoire personnelle devienne mémorial collectif. 

Dites où vous étiez ce jour-là, au stade, en Corse, ailleurs, dites ce qui s’est passé pour vous, autour de vous, pour vos proches… Dites ce qui s’est passé ensuite, quel fut le chemin jusqu’à ce jour, avec le fardeau de la douleur et du combat quotidien.

Écrivez ou faites saisir vos mots par des proches… Témoignez pour constituer cette mémoire vivante et qu’elle vibre à l’unisson des cœurs dans l’île et au-delà. En corse, en français, avec les mots qui sont les vôtres…

Écrivez pour que les mots deviennent partage…

Écrivez pour que cette Operata di memoria devienne un recueil de mémoire vive… celle du 5 mai 1992, celle de tous les 5 mai.

  

 Envoyez vos textes à l'adresse mail nouveaudecameron@albiana.fr

Cathy Campana - U ricordu d’un calvariu

Cathy Campana - U ricordu d’un calvariu

Un témoignage et un poème sur le 5 mai 92, par Cathy Campana
Josiane Alessandrini - « Je me sens partir, comme si j’avais un vertige »

Josiane Alessandrini - « Je me sens partir, comme si j’avais un vertige »

Témoignage de Josiane Alessandrini
Jean-Pierre Arrio - Un trajet

Jean-Pierre Arrio - Un trajet

Furiani, le bruit d’une tribune qui s’effondre, la mort au tournant, un traumatisme, des traumatismes… la vie comme une blessure. Une nouvelle de Jean-Pierre Arrio.
Grégory Simonpoli - Un rêve qui se transforme en cauchemar à 20h23…

Grégory Simonpoli - Un rêve qui se transforme en cauchemar à 20h23…

Témoignage de Grégory Simonpoli
Sylvie Casalta - « Il m’implora de ne surtout pas siéger sur cette tribune… »

Sylvie Casalta - « Il m’implora de ne surtout pas siéger sur cette tribune… »

Témoignage de Sylvie Casalta
 Vincent Susini - Cette tribune et pas une autre !

Vincent Susini - Cette tribune et pas une autre !

Témoignage de Vincent Susini
Jean-Michel Mancini - « Nous étions en transe… »

Jean-Michel Mancini - « Nous étions en transe… »

Témoignage de Jean-Michel Mancini
Operata di memoria Furiani 92 - Anthony Francisci

Operata di memoria Furiani 92 - Anthony Francisci

Témoignage d'Anthony Francisci
Operata di memoria Furiani 92 - Annick Paoli

Operata di memoria Furiani 92 - Annick Paoli

Témoignage d'Annick Paoli
Operata di memoria Furiani 92 - Aurélia Bastiani

Operata di memoria Furiani 92 - Aurélia Bastiani

Témoignage d'Aurélia Bastiani
Operata di memoria Furiani 92 - Nadine Paoli Grimal

Operata di memoria Furiani 92 - Nadine Paoli Grimal

Témoignage de Nadine Paoli Grimal
Operata di memoria Furiani 92 - Lucile Graziani

Operata di memoria Furiani 92 - Lucile Graziani

Témoignage de Lucile Graziani
Nouveautés
Decameron 2020 - Le livre
Articles les plus consultés
Article ajouté à la liste de souhaits
Product added to compare.