Decameron Libero

Le "Decameron Libero" est le premier axe de notre projet éditorial et contributif Décaméron20/2.0, dédié à la création littéraire.

Sont mis en ligne ici des textes originaux sans contrainte de thème ni de style.

La longueur est la seule contrainte : 15 / 20 pages maximum.

   

Avis aux lecteurs
Un texte vous a plu, il a suscité chez vous de la joie, de l'empathie, de l'intérêt, de la curiosité et vous désirez le dire à l'auteur.e ?
Entamez un dialogue : écrivez-lui à notre adresse decameron2020@albiana.fr, nous lui transmettrons votre message !
      
Trois poèmes - Frank Castellani

Trois poèmes - Frank Castellani

Frank Castellani, partage une dernière salve de trois poèmes…
Prughjetu puemi - Tiger Lily Keyser

Prughjetu puemi - Tiger Lily Keyser

Tiger-Lily Keyser ci offri a seguita di u so “Prughjetu puemi” natu in pettu à l’anima, tra l’amori e la morti.
Journal - Philippe Castellin

Journal - Philippe Castellin

#Jeudi 30 avril - Depuis le 23 mars 2020 Philippe Castellin tient un journal quotidien consacré aux événements vécus depuis Ajaccio, son lieu de confinement.
Scene da Coronavirus - Barbara Panelli

Scene da Coronavirus - Barbara Panelli

Barbara Panelli a scruté le réel modifié dans ses moindres détails par le coronavirus : une humanité abasourdie, pathétique parfois, désireuse de vivre toujours. (Traduction française de l’auteure à la suite)
L’homme confiné : Des inconvénients du confinement et de ses avantages - Robert Colonna d’Istria

L’homme confiné : Des inconvénients du confinement et de ses avantages - Robert Colonna d’Istria

Le promeneur des temps figés, imaginé par Robert Colonna d’Istria, tire quelques leçons du confinement : la lucidité n’empêche pas le bonheur.
Deux poèmes - Kathy Ferrari

Deux poèmes - Kathy Ferrari

Deux derniers petits poèmes existentiels avant de clore, envoyés par Kathy Ferrari
Paradis perdu - Pierre Lieutaud

Paradis perdu - Pierre Lieutaud

Pierre Lieutaud, emprunte à la comptine ses mots d’enfants et ses questions profondes pour évoquer le monde d’hier et celui « d’après »…
Dernier vol - Raphaël Cavallero

Dernier vol - Raphaël Cavallero

Raphaël Cavallero, un dernier poème en forme de promesse, avant de goûter à nouveau à la liberté…
La vie au temps du confinement.  Aujourd’hui : Barcelone, Jour 99.9, nuit - Alain Borrat

La vie au temps du confinement. Aujourd’hui : Barcelone, Jour 99.9, nuit - Alain Borrat

Pour l’homme confiné de Barcelone, les conditions se dégradent : de Charybde en Sylla sans bouger de place ! L’éclaircie tarde à venir… Une chronique d’Alain Borrat
Petit - Estelle Peroni

Petit - Estelle Peroni

Quand il s’agit de décider, à la croisée des chemins, on est tout petit. En en sortira grandi… Une nouvelle d’Estelle Peroni.
Il est trop tôt - Agnès Marin

Il est trop tôt - Agnès Marin

Un poème léger et beau comme un pétale de rose, offert par Agnès Marin.
Soliloques rémanents, 3 - Yannick Stara

Soliloques rémanents, 3 - Yannick Stara

Yannick Stara partage à nouveau quelques bribes poétiques de son Soliloque rémanent…
La messagère - Pierre-Jean Giannesini

La messagère - Pierre-Jean Giannesini

Une vaillante messagère brave les saisons, porteuse d’espérance. Une nouvelle de Pierre-Jean Giannesini
U Cuncertu di rock - Pierre-Jean Susini

U Cuncertu di rock - Pierre-Jean Susini

A vinuta di U2 in Bastia è l’uccasioni di discorra una stonda annant’à ciò ch’hè à musica pa’ ssi ghjovani bastiacci. Una pezza di teatru di Pierre-Jean Susini.
Pandorus, cité des lumières, en l'an 2336 - Vannina Bruna

Pandorus, cité des lumières, en l'an 2336 - Vannina Bruna

Vannina Bruna livre un petit conte facétieux mais grave… ou  comment l’humanité faillit rater une marche en 2020…
La vie au temps du confinement. Aujourd’hui : Barcelone, Jour 88.8, matin - Alain Borrat

La vie au temps du confinement. Aujourd’hui : Barcelone, Jour 88.8, matin - Alain Borrat

Le héros d’Alain Borrat continue à subir le monde nouveau : char dans la rue, chiens errants et goélands voraces font l’essentiel de la journée.
« Nous ne pourrons commencer à voir qu’en invitant l’ensemble du vivant à nous ouvrir les yeux » - Vendredi Corsoe

« Nous ne pourrons commencer à voir qu’en invitant l’ensemble du vivant à nous ouvrir les yeux » - Vendredi Corsoe

C’est au tour de Vendredi Corsoe de donner sa version des faits… elle est accablante ! Il faudra pourtant l’écouter au risque de nous perdre…
Enfermements - Yves Rebouillat

Enfermements - Yves Rebouillat

La réclusion forcée est propice à l’émergence des souvenirs enfouis. Les histoires d’amour tragique reviennent à l’esprit avec précision, se nouent et se dénouent une dernière fois… Une nouvelle d’Yves Rebouillat.
Le confinement : une sensation de liberté retrouvée - Renée Labadie

Le confinement : une sensation de liberté retrouvée - Renée Labadie

Renée Labadie profite du confinement pour revenir aux fondamentaux : un manifeste du bonheur nait de ces moments de répit.
Città di piombu / Cité de plomb - Marc-Antoine Faure

Città di piombu / Cité de plomb - Marc-Antoine Faure

Ambiance aux lourds souvenirs dans la cité de plomb. Une nouvelle bilingue de Marcu Antone Faure
Trovassimo una parola di scarto - Francesco Macciò

Trovassimo una parola di scarto - Francesco Macciò

Depuis Gênes, le poète Francesco Macciò envoie trois feuillets lucides inspirés par l’expérience humaine actuelle (traduction française à la suite).
La poupée balafrée - Mathée Giacomo-Marcellesi

La poupée balafrée - Mathée Giacomo-Marcellesi

Mathée Giacomo-Marcellesi égrène les souvenirs de sa toute-petite enfance ajaccienne, ils sont comme des colliers de petits perles mystérieusement reliées.
L’uomo invisibile / L'homme invisible - Camillo Bongiovanni

L’uomo invisibile / L'homme invisible - Camillo Bongiovanni

Un étrange étranger hante les lieux et la mémoires des gens du quartier, symbole de la déshumanisation en cours. Un conte moderne de Camillo Bongiovanni (traduction à la suite).
A Pasturella - Mariella Clementi

A Pasturella - Mariella Clementi

Mariella Clementi ci conta a storia di Lellena, famosa par avè vistu parechji volti apparisce à Verghjine Maria in Campitellu.
A passiunella - Franck Castellani

A passiunella - Franck Castellani

Franck Castellani, c’invia a puesia d’amori…
La Trilogie des Confinés [ #3 - L'Indienne ] (Fin) - Charlie Galibert

La Trilogie des Confinés [ #3 - L'Indienne ] (Fin) - Charlie Galibert

Charlie Galibert tire le dernier fil de la trilogie, L’indienne touche à sa fin.
Un café, s’il-vous-plaît ! - Florian Galinat

Un café, s’il-vous-plaît ! - Florian Galinat

Florian Galinat offre un poème-croissant à déguster avec le café du matin…
U paracqua di Ziu Petru Santu - Jean Alesandri (trad. G. G Franchi)

U paracqua di Ziu Petru Santu - Jean Alesandri (trad. G. G Franchi)

Ghjuvan Ghjaseppu Franchi ci rigala una traduzioni di u racontu di Jean Alesandri… è Ziu Santu ritruvò u so versu urighjinali…
L'Odyssée, le chant oublié - Serge Ayala

L'Odyssée, le chant oublié - Serge Ayala

Un mal épidémique mystérieux touche les compagnons d’Ulysse. Celui-ci doit trouver le remède. Non loin de Kurnos, sur l’île de la Gorgone… Serge Ayala a retrouvé ce beau chant homérique oublié.
Et Lise dit - Ugo Pandolfi

Et Lise dit - Ugo Pandolfi

Ugo Pandolfi rêve avec Lise d’aventure, de mystère et d’art. Un destin dont seule la littérature pourrait réparer l’oubli…
Aujourd’hui : Barcelone, Jour 77.7, soir - Alain Borrat

Aujourd’hui : Barcelone, Jour 77.7, soir - Alain Borrat

Dans Barcelone du confinement, les choses continuent de se gâter. Le héros s’adapte comme il peut, dans un monde où l’homme a perdu la partie… par Alain Borrat
La Semeuse - Jean-Pierre Arrio

La Semeuse - Jean-Pierre Arrio

Jean-Pierre Arrio joue avec les mots, les rythmes et les rimes, mais non avec les sentiments. L’amour éternel trouve ses racines au plus profond…
L’assassin de mon frère - Jacques Mondoloni

L’assassin de mon frère - Jacques Mondoloni

Le confinement n’exclut ni le noir, ni la vengeance. Une nouvelle de Jacques Mondoloni.
Quarantena - Federico Pedazzini

Quarantena - Federico Pedazzini

La quarantaine est une épreuve plus grande encore pour les couples dysharmonieux. Il faut pourtant pas grand-chose... une nouvelle de Federico Pedazzini. Traduction française à la suite.
Textes bouclés - Prochaines publications mercredi 20 mai

Textes bouclés - Prochaines publications mercredi 20 mai

Le bouclage du Décameron20/2.0 a eu lieu, mais la mise en ligne continue !
Les fables de la pandémie - Robert Colonna d'Istria

Les fables de la pandémie - Robert Colonna d'Istria

L’homme confiné imaginé par Robert Colonna d’Istria tire quelques conclusions et perspectives morales du monde tel qu’il nous est apparu ces temps-ci dans toutes ses scandaleuses imperfections.
Le Visage - Marie-Catherine Raffalli

Le Visage - Marie-Catherine Raffalli

Le désespoir a un visage, il ne peut être oublié… car il est humanité. Une prose poétique de Marie-Catherine Raffalli
Da core à core / Inseme dumane - Tittò Limongi

Da core à core / Inseme dumane - Tittò Limongi

Eccu dinò dui puemuchji mandati da Tittò Limongi, scritti in tempu di sarratura...
Poèmes - Dominique Appietto

Poèmes - Dominique Appietto

Dominique Appietto partage le poème des jours qui passent. Beaux, printaniers, gris, fugaces ou éternels, ce sont des jours qui passent.
Ùn ti scurdà di a furesta - Géraldine Arrighi

Ùn ti scurdà di a furesta - Géraldine Arrighi

Géraldine Arrighi pruponi di fà circulà al dilà di a so scola una fola scritta cu l’alevi… Amparà à pruteghja a Natura sarà una di i sfidi pa’ i ghjinirazioni à vena…
Babilonia - Gianmarco Parodi

Babilonia - Gianmarco Parodi

Gianmarco Parodi offre une fenêtre avec vue sur le jardin des mystères, jardin suspendu d’une Babylone moderne. Un conte écologique et philosophique... (Traduction française à la suite)
Souvenirs d’hier et de demain [Fin] - Charlie Galibert

Souvenirs d’hier et de demain [Fin] - Charlie Galibert

Les souvenirs d’hier et de demain, suite et fin, par Charlie Galibert.
"Vendre au mac", Anthologie RoCoCo - Scolca & Casanova

"Vendre au mac", Anthologie RoCoCo - Scolca & Casanova

Neuvième livraison de l’anthologie littéraire RoCoCo composée par Pietr’Antò Scolca et Xavier Casanova : "Vendre au mac" d'après Ghjuvan Radichella
Poème en trois temps - Mikaël Balmont

Poème en trois temps - Mikaël Balmont

Mikaël Balmont offre un poème en trois temps, le temps pour un virus de passer… il faudra bien redéfinir notre présence au monde.
Y'a pas que Netflix - Jean Torregrosa

Y'a pas que Netflix - Jean Torregrosa

Jean Torregrosa chasse les illusions du nouveau monde dessiné par le virus...
Ton histoire - Angela Nicolaï

Ton histoire - Angela Nicolaï

Angela Nicolaï raconte combien il est difficile pour une petite fille de devenir femme. Comprendre, accepter ou non, devenir… rien n’est  simple. Parfois douloureux…
À mon balcon - Christian Pinelli

À mon balcon - Christian Pinelli

Christian Pinelli regarde, se penche à son balcon et redécouvre un monde si proche…
Puemi - Jérôme Casalonga

Puemi - Jérôme Casalonga

Jérôme Casalonga envoie de nouvelles poésies tirées de ses carnets balanins.
Globolla - Sveva Assembri

Globolla - Sveva Assembri

Sveva Assembri, dresse le portrait de Globolla, cité d’un futur proche... l’humanité est devenu une idée, un vieux souvenir. (Traduction française à la suite).
Retour au tragique - Robert Colonna d'Istria

Retour au tragique - Robert Colonna d'Istria

L’homme confiné scrute le monde tel qu’il est/était… et l’impact du séisme du coronavirus.