LND 2021 - Avril

  

Numéro d'avril 2021

  

Printemps gâchés ?

Il y a un an jour pour jour nous mettions en ligne les premiers textes du projet Décaméron20/2.0. Le printemps explosait dehors et nous le regardions derrière nos fenêtres closes…

Car il y a un an, à ce moment-là exactement, se profilait une période de grande incertitude. Accaparés comme jamais par les informations, accablés par leur noirceur et dans l’impossibilité de nous projeter ne serait-ce qu’à quelques jours, nous apprenions de nouveaux mots qui prenaient la place de tous les autres… Mais, inutile de rabâcher cela, puisque nous l’avons tous vécu de la même façon…

Comment chacun ferait-il face ? Comment résister ? Le projet tentait ce jour-là une voie…

Résister par les mots fut, pour beaucoup, ce petit entrebâillement qui, laissant passer un filet de lumière pour la première fois depuis de longues journées, redonnait quelques espoirs à chacun et surtout en nous tous. Individuellement nous redevenions collectifs, partageux, soucieux de l’autre, bienveillants et créatifs. Une drôle de révolution de parchemin… Faire trace et ouvrir la voie aux autres. 

Quand j’étais adolescent et que je pratiquais la chasse, lorsque nous empruntions un chemin inconnu dans le maquis, nous brisions de ci-de là une branchette, laissant en évidence un signe neuf à la fois pour qui nous suivrait et pour retrouver éventuellement notre chemin de retour. On se perd facilement dans le maquis, on peut avoir peur… il faut toujours laisser trace. Et ainsi, aussi, la peur vous quittait. 

Aujourd’hui, un an après, nous pouvons dire que nous n’avons pas perdu le chemin. Nous en avons même rebâti des bouts lorsqu’il le fallait. Aujourd’hui, comme l’an passé, le printemps nous nargue derrière la fenêtre. Aujourd’hui comme hier nous allons relever le défi. Et nous allons le faire collectivement, chacun depuis son lieu. Personnellement et collectivement…

  

  

Thème d'avril : Ce livre que j'ai lu

Thème d'avril : Ce livre que j'ai lu

Voici le nouveau thème du Nouveau Décaméron 2021 de ce mois d'avril  !
Cathy Campana - Sì donna

Cathy Campana - Sì donna

Una bella elegia dedicata à a donna... da Cathy Campana.
Kentaro Okuba - Obihiro

Kentaro Okuba - Obihiro

L’enquête débute à Obihiro, Japon. Ambiance pesante pour Wata le petit rondouillard… Une nouvelle de Kentaro Okuba.
Jean-Pierre Fleury - L’Âme des choses

Jean-Pierre Fleury - L’Âme des choses

À Saparella la révolte gronde. Une révolte saine et juste… portée par la voix oubliée de l’âme des lieux. Une évocation engagée de Jean-Pierre Fleury.
Nicolas Lopes - Une prison à ciel ouvert

Nicolas Lopes - Une prison à ciel ouvert

Le secret du viol de l’enfant est long à émerger. Un jour pourtant, un jour viendra… Un poème de Nicolas Lopes.
Yves Rebouillat - Sciences, arrogances et dissidences

Yves Rebouillat - Sciences, arrogances et dissidences

Et si un jour on expérimentait un vaccin contre la sinistrose, la bêtise et l’agressivité ? Il semble qu’en Vilbonnie on en ait été tenté de le faire… Une nouvelle d’anticipation (?) d’Yves Rebouillat.
Paul-Antoine Colombani -  Dernière lettre de Liège / La veillée des arrière-mondes

Paul-Antoine Colombani - Dernière lettre de Liège / La veillée des arrière-mondes

Ulysse voyage encore et toujours. Depuis Liège, Paul-Antoine Colombani nous envoie sa lettre.
Bertrand Ducreux  -  Souchy-Voulzon

Bertrand Ducreux - Souchy-Voulzon

Une chanson pas si facile à écrire… (allo, bobo !) de Bertrand Ducreux 
 Nicole Blanche Santarelli - Le Pèlerin

Nicole Blanche Santarelli - Le Pèlerin

Promenade nostalgique dans les rues d’Ajaccio : étrange et pénétrant… Une nouvelle de Nicole Blanche Santarelli.
Guidu Benigni - Veranu

Guidu Benigni - Veranu

Trist’epica quandu ùn si sà quandu veranu venerà… da Guidu Benigni
Marielle Clementi - Canari Vice

Marielle Clementi - Canari Vice

De l’amour filial et de l’imprescriptibilité du crime... Une nouvelle noire de Marielle Clementi.
Guidu Benigni - U gnognu

Guidu Benigni - U gnognu

Guidu Benigni ci manda una puesia piena di filusufia, à pinuchja bughja…
Olivier Maurizi - In tutos veritas

Olivier Maurizi - In tutos veritas

Douleurs et délires éthyliques... Comment en finir ? Avec ou sans tutos, il faudra bien un jour, se mettre à l’eau... 
Christine Juda - Place du marché

Christine Juda - Place du marché

Les ondes nées d’un regard et de trois mots prononcés durent longtemps : brève rencontre selon Christine Juda
Ghjuvanni Dal Colletto - Rinasce lu veranu

Ghjuvanni Dal Colletto - Rinasce lu veranu

Infine rinasce lu Veranu ! Una puesia di Ghjuvanni Dal Colletto.
Claire Loyon - Laisse-moi te dire

Claire Loyon - Laisse-moi te dire

Il ne faut pas avoir peur, l’amour est le baume. Il ne faut pas renoncer, l’amour reviendra. Un fervent plaidoyer par Claire Loyon.
Pierre Lieutaud - My way

Pierre Lieutaud - My way

Il y a des jours comme ça à ne pas mettre un corbillard dehors... (… et où les notes bas de page font "sérieusement" partie du texte...)
Pierre Lieutaud - L’Alzheimer des humanoïdes

Pierre Lieutaud - L’Alzheimer des humanoïdes

En ce temps-là, les humanoïdes commencèrent à décliner. Frappé d’obsolescence, ils commencèrent à divaguer… Une nouvelle de Pierre Lieutaud.
Pierre Lieutaud - Au revoir là-haut

Pierre Lieutaud - Au revoir là-haut

Brouiller les pistes, déjouer les algorithmes, échapper à la surveillance, faire écran, et au bout, se retrouver… Une nouvelle de Pierre Lieutaud.
Guidu Benigni - Corona virus

Guidu Benigni - Corona virus

U virus maledettu… in cinqui vucale ! Un puema di Guidu Benigni
Patricia Meunier - Une maison en Podlachie

Patricia Meunier - Une maison en Podlachie

Choisir un chemin, le sien, envers et contre tous, et revenir à la Terre-mère. Une nouvelle pleine de jeunesse et d’espoir de Patricia Meunier.
Marie-Catherine Raffalli - La rencontre

Marie-Catherine Raffalli - La rencontre

Quelle est cette enfant que l’on porte en soi ? Son lieu, ses sentiments, son destin ? Hélène part à sa rencontre… Une pièce de théâtre intimiste par Marie-Catherine Raffalli.
Raphaël Cavallero - Évasion

Raphaël Cavallero - Évasion

Un appel à briser les chaînes, en avoir le courage, la force, l’amour…  
Gaston Pietri - Ricurdassi

Gaston Pietri - Ricurdassi

Comu s’intendi a parola “ricurdatevi” ? Un picculu branu di filusufia paisana, da Gaston Pietri.
 Claire Loyon - La Crucifiée

Claire Loyon - La Crucifiée

Le courage d’assumer ses différences peut mener aux bûchers dressés par les fanatiques que toutes les lâchetés attisent. Une nouvelle noire de Claire Loyon.
Michel Bouchy - L’enfer du jeu 

Michel Bouchy - L’enfer du jeu 

PIB versus bonheur : un pari de casino. Une mise en garde de Michel Bouchy.
Pierre Lieutaud - Le voyage à l’île d’Elbe

Pierre Lieutaud - Le voyage à l’île d’Elbe

Un orage et un empereur... magnétiques ! Si seulement Napoléon avait su…
Dominique Appietto - La nuit

Dominique Appietto - La nuit

La nuit est poésie par essence, elle impose ses silences à l’âme et lui offre tout son espace pour s’échapper. Une poésie de Dominique Appietto.
Yves Goulm - À propos

Yves Goulm - À propos

Les écrivains, ça écrit et c’est souvent à ça qu’on les reconnaît... Tant pis si écrire ne nourrit ni n’étanche la soif de son homme, il y a quand même quelques compensations...
Rémy Tenneroni alias K - Vol au-dessus d’un nid sans silence

Rémy Tenneroni alias K - Vol au-dessus d’un nid sans silence

Ce serait folie de ne pas écouter ce que disent les fous...
Pierre Lieutaud - Supplique

Pierre Lieutaud - Supplique

L’amour est une quête, une attente, un désir. La foi le rend possible. Une poésie de Pierre Lieutaud.
Christine Juda - Cap sur la Corse 

Christine Juda - Cap sur la Corse 

Grisantes découvertes insulaires. Un chant d’amour pour une vie nouvelle par Christine Juda
Claire Loyon - Être... Et ressentir

Claire Loyon - Être... Et ressentir

Sous les apparences couve un feu intérieur, tandis que la solitude sévit.  Deux poèmes de Claire Loyon.
 Ghjuvanni Dal Colletto - U Primu Sguardu / Felicità

Ghjuvanni Dal Colletto - U Primu Sguardu / Felicità

Una storia d’amore è di distinu, due puesie, sott’à a penna cummossa è maravigliata di Ghjuvanni Dal Colletto.
Paul Milleliri - 3 septembre 1939

Paul Milleliri - 3 septembre 1939

La jalousie est une vilaine passion, l’inculture une calamité. Et la guerre, un comble anecdotique ? Un drame presque... drôlatique de Paul Milleri.
Nouveautés
Decameron 2020 - Le livre
Articles les plus consultés
Article ajouté à la liste de souhaits
Product added to compare.