Rémy Tenneroni alias K - Vol au-dessus d’un nid sans silence

  

Ce serait folie de ne pas écouter ce que disent les fous...

  

  

Vol au-dessus d’un nid sans silence

 

   

Une télé ressasse l’invasion Covid.

  

LA TELE :

Covid, 19, saturé, masques, morts, distance, couvre-feu, embolie, réanimation, vaccin, argent, vaccin, dollars, euros, frontière, un mètre, deux mètres, liquide hydro-alcoolique, frottez 30 secondes…

  

Une ambulance arrive, deux personnes en camisole en sortent.

FOU/FOLLE 1 a un cheveu sur la langue.

 

FOLLE/FOU 1 :

Lavez-vous la bouche

Oui

 

FOLLE/FOU 2 :

Frottez-vous la langue

Histoire de plus dire de conneries

 

LE CHŒUR :

Rien ne pousse plus

Longue table rase

Le temps bave et se traîne

Domine ici

Tout autour de nous

La quiétude souffrante

D’un virus excuse

D’un décès du lien

 

L’armée Covid

Au service toujours

Des gros sous

Dissémine une purée

Gerbes imbéciles

Mélasse débilisante  

À distance

Deux femmes

Ou

Deux hommes

Ou

Une femme et un homme

Internés

Folles et fous de lucidité

 

Elles/Ils gigotent, crient et bavent… Elles/Ils convulsent, leurs corps pénétrables et libres.

 

FOLLE/FOU 1 :

Fous ?

Nous ?

 

FOLLE/FOU 2:

En s’adressant au chœur

Je sais pourquoi vous le dîtes

Mais les plus fous c’est

 

FOLLE/FOU 1 :

Ceux en cravates

 

FOLLE/FOU 2:

Les monarques

Il se reprend

Les énarques

 

FOLLE/FOU 1 :

Z’ont pas la lumière

Même le jour

 

FOLLE/FOU 2:

C’est l’hôpital qui s’fout du supermarché

 

FOLLE/FOU 1 :

Nous

Disons

Qu’on est des humains aliénés

 

FOLLE/FOU 2:

Eux c’est même plus des hommes

Et ils se prennent pour des génies

 

FOLLE/FOU 1 :

Ils sont tellement malins

En y repensant

Qu’ils traitent à coup de rien

 

FOLLE/FOU 2 :

Ben ouais

Tiens-y une épidémie

Stop on fait rien !

Jachère intellectuelle

Jachère relationnelle

Jachère sentimentale

Jachère artistique

Noir  

  

FOLLE/FOU 1:

Plus rien

Surtout pas de postillons troubadours

Comme ça on tue tout

La covid, la flamme

 

FOLLE/FOU 2 :

Tout

Les gens

L’intelligence

La folie

La critique

 

FOLLE/FOU 1 :

En plus

Ces bureaucrates disent c’est le silence.

 

FOLLE/FOU 2 :

Je sais

Ils rabâchent

Un silence obligé

Qu’ils disent

 

FOLLE/FOU 1 :

J’ai entendu

Un silence, vie râle

 

 

FOLLE/FOU 2:

Elle/Il rit.

Des vrais génies

Silence

Ce n’est pourtant pas du silence

 

FOLLE/FOU 1 :

Ils croient

 

FOLLE/FOU 2:

Que c’est du silence

 

FOLLE/FOU 1 :

Ce n’est pas du silence

 

FOLLE/FOU 2:

Un silence

 

FOLLE/FOU 1 :

Du silence

 

FOLLE/FOU 2:

C’est beau

 

FOLLE/FOU 1 :

C’est puissant

 

FOLLE/FOU 2:

Ça existe

 

FOLLE/FOU 1 :

Ça fait sonner le bruit

 

FOLLE/FOU 2:

Exemple

 

FOLLE/FOU 1 :

Nous allons faire silence

 

Elles/Ils se regardent puis s’embrassent.

Dans le silence

 

FOLLE/FOU 2:

Vous avez vu, entendu ce silence

 

FOLLE/FOU 1 :

Son relief

 

FOLLE/FOU 2:

Sa texture

 

FOLLE/FOU 1 :

Un silence

Forêt résistante

 

FOLLE/FOU 2:

Champ de coquelicot

 

FOLLE/FOU 1 :

Un canyon

 

FOLLE/FOU 2:

L’amour naissant

 

FOLLE/FOU 1 :

Un désert

 

FOLLE/FOU 2:

Tartuffe

 

FOLLE/FOU 1 :

Une fin de monde

 

FOLLE/FOU 2:

Solo de guitare

 

FOLLE/FOU 1 :

Hamlet

 

FOLLE/FOU 2:

Un poème

 

FOLLE/FOU 1 :

Une respiration

 

FOLLE/FOU 2:

Antigone

 

FOLLE/FOU 1 :

Un suspens

 

FOLLE/FOU 2:

La chute

 

FOLLE/FOU 1 :

Elle/Il regarde autour de lui

Sans saltimbanque, tragédie, harmonie, le silence n’existe pas

Tout ça ce n’est pas du silence

 

FOLLE/FOU 2:

Ce ne sera jamais du silence

 

FOLLE/FOU 1 :

Ces pingouins nous glacent de vide

 

FOLLE/FOU 2:

Des bergers du néant

 

FOLLE/FOU 1 :

Croque-morts d’espérance

 

FOLLE/FOU 2:

On se casse la gueule, on boit du vide

 

FOLLE/FOU 1 :

On se remplit de merde

On dit :

« Je broie du vide »

 

FOLLE/FOU 2:

On s’trompe

On espionne

 

FOLLE/FOU 1 :

On copie

 

FOLLE/FOU 2 :

On se trahit

On s’oublie

 

FOLLE/FOU 1 :

Tu t’appelles comment ?

 

FOLLE/FOU 2:

Aucune idée

 

FOLLE/FOU 1 :

On s’oublie

(Au fou 2)

Réfléchis

Invite le vide

 

FOLLE/FOU 2:

Money money money

(Il/elle danse tapant le sol, regardant le ciel)

J’invoque le néant

(Il patiente, une pluie de billets s’abat sur lui)

Victoire

 

FOLLE/FOU 1 :

Il est né

 

FOLLE/FOU 2:

Oui  

 

FOLLE/FOU 1 :

Le divin vide

Enfant du flou battant

De l’esquive

Du nu

De l’absence d’essentialité

Du pognon

 

FOLLE/FOU 2:

Moi

Moi

Je ne suis donc

Finalement

Rien d’autre que le centre du monde

 

FOLLE/FOU 1 :

Erreur c’est moi

 

FOLLE/FOU 2:

Moi

 

FOLLE/FOU 1 :

Moi

 

FOLLE/FOU 2:

Moi

 

FOLLE/FOU 1 :

Moi

 

FOLLE/FOU 2:

Complice avec le public

Dans le vide les moi se multiplient

Ils se pissent à la raie

 

FOLLE/FOU 1 :

Le silence collectif profond se fait culbuter

Par des…

 

FOLLE/FOU 2:

Moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi

 

FOLLE/FOU 1 :

Ta gueule

Faut buter le vide

Le dézinguer

Faire un grand feu de joie

Sans bruit

Festoyer

De mots

D’actes

 

FOLLE/FOU 2:

De césures

 

FOLLE/FOU 1 :

De scènes

De partitions

 

FOLLE/FOU 2:

Retrouver le frisson immortel du silence

 

FOLLE/FOU 1 :

Le vrai

 

FOLLE/FOU 2:

Celui des humains

 

FOLLE/FOU 1 :

Des corps

 

FOLLE/FOU 2:

Des sexes

 

LE CHŒUR :

La folie

Révèle la radiation

Le manque

Ils jouent ici

Devant nos yeux

Nos avenirs  

Ils parlent à nos épidermes conditionnés

Désormais

Nos corps empêchés

Nos cerveaux distraits

Fondu en moi, moi, moi, moi

Électrochocs délirants

Vivent de spectacle

Enfin

Ils s’éjectent de la Covid et ses excroissances

 

 

FOLLE/FOU 1 :

Ils nous musellent

 

FOLLE/FOU 2:

Javelisent nos vies

 

FOLLE/FOU 1 :

Ahahahahah

Virus aseptisant

 

FOLLE/FOU 2:

Pied de nez

 

FOLLE/FOU 1 :

Pied au cul ouiiiiiii

 

FOLLE/FOU 2:

Bas les masques

 

FOLLE/FOU 1 :

Moi pas normal

 

FOLLE/FOU 2:

Moi aussi pas normal

 

FOLLE/FOU 1 :

Nous pas normal

 

FOLLE/FOU 2:

Normaux

 

FOLLE/FOU 1 :

Normés

 

 

FOLLE/FOU 2:

Nous Utiles

 

FOLLE/FOU 1 :

Nous emmerder vous

 

FOLLE/FOU 2:

Nous défier

Vos attestations bancales

Vos couvre-feux

Vos jauges

Noir

Lumière

Show must go on!

 

Les ambulanciers les remettent dans l’ambulance et partent.

 

 

(Tous droits réservés à Rémy Tenneroni alias K)

   

   

Avis aux lecteurs

Un texte vous a plu, il a suscité chez vous de la joie, de l'empathie, de l'intérêt, de la curiosité et vous désirez le dire à l'auteur.e ?

Entamez un dialogue : écrivez-lui à notre adresse nouveaudecameron@albiana.fr, nous lui transmettrons votre message !

  

Nouveautés
Decameron 2020 - Le livre
Articles les plus consultés
Article ajouté à la liste de souhaits
Product added to compare.