Journal #9 / Samedi 11 avril - Philippe Castellin

Jour après jour, Philippe Castellin reste en éveil pour décrypter les nouvelles du monde extérieur. Au menu aujourd’hui : virus et conspirationnisme…

     

Samedi 11 Avril

 

Une de mes lectrices, M.B, m'envoie un lien, « Tu en penses quoi » ? - Je clique et débarque, YouTube, sur une vidéo, longue de 45', concernant le Corona . Filmé gros plan et dans un décor très « root » (un sentier de montagne qui, enneigé, ne conduit probablement nulle part) ecce homo, longue chevelure bouclée, un look entre Tarzan (Ch.Lambert) et Jésus Christ (?), Pier-Paolo eut apprécié. Il sourit à la camera. Clap ! - Start.  Micca nomi ! Bien que le sien apparaisse à l'écran je ne vous le donnerai pas, ni même le lien. Plus que sapiens cet homo est loquax, il ne lit pas, il connait son sujet, il peut improviser et même si, de prime abord l'on pourrait croire que l'on passe du coq à l'âne, nenni, l'ensemble obéit à une logique de fer. Je n'avais jamais été confronté à un discours qu'en moi-même j'ai vite (IL le savait!) qualifié de « conspirationniste ». C'était l'occasion de s'instruire, j'ai donc écouté, bout en bout. On commencera par des notations « savantes » ; Impossible de ne pas être d'accord (j'ai tort, impossible ne s'applique pas à certains tenants US du New Age pour qui Darwin c'est du pipeau, à conspirationniste, conspirationniste et demi) : que les virus ont des milliards d'années d'existence derrière eux, que l'humain est une créature bien plus récente, à peine dans les langes. J'opine. Que, dans ces conditions, nous ayons à cohabiter avec les virus et ne puissions guère faire autrement, j'accepte, encore que toute cohabitation ne soit pas pacifique. Quelques colocs m'ont joué des tours pendables. Qu'enfin une « Bonne hygiène de vie et d'alimentation puisse y contribuer », je gogobe  - Leçon n°1, comme dirait Aubade : noyer, sans les établir, les thèses fondatrices au sein d'un flot d'assertions qui sembleront anodines, sympathiques, allant de soi, etc. Le décor est planté, passons aux choses sérieuses : « Il y a quelques jours encore jamais je n'aurais imaginé que les dirigeants de ce monde puissent mettre à l'arrêt 3 miliards de personnes sur cette terre et orchestrer un mensonge aussi énorme que cette pseudo pandémie » - Mensonge, pseudo, orchestrer, oh oh, ça envoie du lourd, voici des mots qui promettent... On attend la suite ! - Comment ? La « pandémie », seulement « pseudo », les services de réanimation surchargés, les fosses communes à New York seulement des images, de la mise en scène, un film réalisé dans le plus secret des studios de la Warner, celui qui a inventé le 11 Septembre et qui a fait marcher les Américains sur la lune ? - Naïf (naïf = qui n'est pas conspirationniste) je coupe, je questionne. Pas de réponse, on se met à votre place, on avoue son propre doute, on narre le mal de chien et le long travail sur soi pour se convaincre, alors que, scientifique de formation et sceptique de nature, l'on ne pouvait se résoudre à y croire ; leçon n°2: un conspirationniste ne dit jamais que ce qu'il énonce il l'a toujours su ; au contraire il a été comme nous-vous, dans la naïveté de la négation. Donc : « J'ai cherché, j'ai creusé » « parmi les chiffres officiels » - lesquels? - et pour finir crac ! S'impose l'affirmation (devant laquelle on recule d'horreur!) que tout ceci est une vaste manipulation, en même temps, (ce qui tout de même paraît un peu contradictoire mais bon), que les scientifiques qui ont « fabriqué » ce virus dans leur laboratoire ont « réussi leur coup ». La  déclaration a toutes les allures d'un scoop mais elle est glissée, glissée comme une incise... En tout cas nous y sommes, sans savoir très bien par quel chemin nous y sommes nous y sommes, « prouvé » que c'est bien un mensonge, prouvé(?) qu'il a été « orchestré », il s'agit maintenant de savoir à quelle fin....  Qui est le chef d'orchestre ? - Cela ne sera jamais véritablement explicité, mais, de toute évidence il est « mondial » et de plus la Chine (« miroir de notre avenir ») y a joué et y joue un grand rôle. Mobile ? Il a déjà été énoncé : « Mettre 3 milliards d'hommes à l'arrêt », le confinement n'étant plus une conséquence de la pandémie mais l'objectif même visé à travers elle, son mensonge instillé, diffusé par les conspirateurs, en vue de l'établissement d'une dictature totalitaire mondiale. Ici, si vous êtes comme moi, à nouveau vous tiquerez : il est tout de même assez clair que la pandémie fonctionne, à l'échelle internationale,  plutôt comme un diviseur entre les nations que comme un unificateur. C'est oublier, « naïvement » le nouveau lapin que le prestidigitateur va sortir de sa poche : le vaccin que l'on va rendre « obligatoire » pour pouvoir sortir du confinement, vaccin qui « existe déjà », vaccin totalement « inutile » mais à la faveur duquel, incise bis, on vous implantera « une puce RFID »... Qu'es aco? Pas d'ça chez moi ! -  Et comment i vont m'l'implanter c’te saloperie ? comment ça va marcher ? inutile de demander, ce qui compte c'est que, hormis  les partisans du transhumanisme, qui ne se cabrerait devant cette perspective, trop atroce pour ne remuer tout un « cluster » de fantasmes ? Soudain, au détour d'une phrase, vous êtes dans Matrix, vous êtes Neo. On ne vous a manipulés idéologiquement que pour pouvoir vous manipuler corporellement. Toute morale s'inscrit dans et par le corps, je l'ai dit en référence à Nietzsche, j'aurais pu dire Pascal, mais là on va bien bien plus loin. La réalité passe la philosophie. C'est d'un implant externe, pas d'un habitus qu'il s'agit, et d'un téléguidage plus que d'une manipulation, corporelle ou pas. D'où le flot des fantasmes qui se déversent en raz-de-marée…  - « Mes »(chers) neurones, cablés. « Mes » désirs, « mes » vouloirs, mes mouvements, machinés par des processeurs et des programmes. Horreur, vertige. Mais aussi : doute ; après tout Matrix, c'est du cinéma. Et la puce RFID enfilée comme un suppositoire, non, ça tient pas debout. On se déprend. IL l'a senti venir et anticipe, IL vous répond. Changement de terrain (leçon n°3 : savoir toujours passer à autre chose)  le scientifique, adepte des chiffres et des preuves, se transforme brutalement en « Spécialiste es manipulation » auquel le Royaume de Belgique (J'avoue, en la matière ils ne sont pas terribles terribles) aurait fait appel, naguère, se heurtant à un refus éthique et radical de Notre Héros, auto-promu lanceur d'alerte... Ce n'était qu'une parenthèse. Personnelle. Avant une nouvelle rafale de « preuves », bien faibles à vrai dire, l'utilisation en Chine de la géolocalisation et du tracing (avec au passage - incise++ - que le code vert est obtenu « Parce qu'on est favorable au Parti », à démontrer, n'importe) puis, tout à trac un nouveau lapin noir, « la 5G » qui,  comme de juste surgit et se déploie à la faveur du corona ; sans que l'on se demande un instant « La 5 G l'aurions-nous acceptée hormis le corona et la (pseudo) pandémie ? » - Comme nous avons accepté tout ce qui la précède et comme nous accepterons tout ce qui la suivra, à tort ou à raison, tenu pour un progrès technologique.... Et voilà, c'est fini, ou presque, la 5G c'est les Chinois et ce sont eux qui ont inventé le virus et eux qui représentent notre futur : tout se tient, cqfd. Ne resteront que 2 choses, d'abord à en appeler à la révolte ou plutôt à la désobéissance civile, pourquoi pas, la neige dans le chemin invite à penser Thoreau ; d'autre part à désamorcer tout soupçon en se mettant à la place de l'autre : « Je ne suis pas un conspirationniste » - Et pourquoi tu le serais pas, mec ? - Parce que le « conspirationnisme » a été inventée par les nazis et la CIA (qui a récupéré les savants allemands après la 2° guerre mondiale...) et que donc taxer tout ce discours de « conspirationniste » c'est se réclamer de Goebbels... Quand on taxe de conspirationnisme un conspirationniste on est un conspirationniste, génial non ? - Leçon n°4 ; Bon, peut être que je suis un disciple de Goebbels et de la CIA mais, en tant que spécialiste désormais titré et patenté, on ne me la fera pas comme ça. Question essentielle: pourquoi les gens ils vont pas descendre dans la rue, sortir du confinement en secouant des casseroles, comme tu le demandes, mec. Parce qu'ils pensent que la pandémie c'est pas une pseudo-pandémie, et qu'ils veulent vivre. Les vrais mouvements de masse ils se font toujours au nom de la vie et de l'impossibilité de vivre. Et les martiens dans tout ça ? - Tu les as oubliés. Or, qui manipule les dirigeants chinois ? - On peut à la fois penser que l'analyseur exhume des structures, esquisse un futurible et pourtant que l'ensemble échappe à tous, gouvernants compris. Soit, que les hommes font l'histoire mais ne savent pas ce qu'ils font pour dire presque comme Marx, Ibant obscuri... Pris dans les fils de leur propre bave et les bugs d'un programme que nul n'écrit mais dont certains profitent, et ça dure, a duré. Durera ? - Naïf, j'ai voulu en savoir un peu plus sur l'auteur de la vidéo. Son nom dans Google ne renvoie étrangement à rien ou presque, youTube, ses vidéos, quelques ouvrages ; « les données personnelles ont été effacées ». Parmi les rares informations, la référence à un livre qu'IL a écrit, défense et illustration d'un médecin allemand, plus que controversé, emprisonné en Allemagne et en France, antisémite proclamé et pourfendeur du complot juif et francmac. Plus de détails ici, pour les sceptiques : https://fr.wikipedia.org/wiki/Ryke_Geerd_Hamer. En dessous de la vidéo, les commentaires des internautes, des like à en pleuvoir, « vous êtes une bonne personne, cela se voit sur votre visage », et parfois des restrictions comme celle-ci : on ne peut pas dire que Goebbels & alter sont à l'origine du concept de « conspirationnisme » parce qu'en vérité ils ont été (et sont) victimes du complot ourdi par les communistes, les juifs et les Américains réunis.

  

Suivre le journal de Philippe Castellin

Journal #1 / 23 mars - 1er avril

Journal #2 / Jeudi 2 avril

Journal #3 / Vendredi 3 avril

Journal #4 / Samedi 4 avril

Journal #5 / Dimanche 5 et lundi 6 avril

Journal #6 / Mardi 7 avril

Journal #7 / Mercredi 8 et jeudi 9 avril

Journal #8 / Vendredi 10 avril

   

Avis aux lecteurs
Un texte vous a plu, il a suscité chez vous de la joie, de l'empathie, de l'intérêt, de la curiosité et vous désirez le dire à l'auteur.e ?
Entamez un dialogue : écrivez-lui à notre adresse decameron2020@albiana.fr, nous lui transmettrons votre message !
  
Article ajouté à la liste de souhaits
Product added to compare.

Le site Albiana.fr utilise des cookies pour la gestion de votre compte client et suivre l'audience (sans suivi individuel).