Chers vous tous, autrices, auteurs, lectrices et lecteurs,

Voilà…  aujourd’hui sont mis en ligne les ultimes textes du projet littéraire Décaméron20/2.0.

Si la réussite s’exprimait  seulement en chiffres, nous pourrions dire qu’elle fut au rendez-vous au-delà de nos espérances : plus de 400 textes; plus de 140 auteurs ; plus de 60 000 lectures

Si l’on ajoute que le pari des langues a été tenu (français, corse, italien, anglais), que des auteurs lointains mais ô combien présents ont envoyé leurs mots de régions et de pays qui font rêver, que l’occasion nous fut donnée de nouer des liens avec un Décaméron italien… tout cela  a fait sauter les frontières qui étaient soi-disant « fermées ». Et à ouvert, salutairement, les espaces confinés de chaque lecteur.

Nous nous ne nous attendions pas à un tel enthousiasme !

Au-delà des chiffres, ces deux mois de diffusion de textes ont surtout montré talent, goût de l’écriture, envie de partage et de solidarité, désir de lecture… En plein confinement, ce fut un vrai vent de fraicheur…

La qualité, la variété, l’innovation parfois, la profondeur souvent, sont aussi des signes évidents de vitalité de nos rêves intimes et collectifs de liberté.

La littérature est une liberté fondamentale. C’est aussi l’une des conclusions que nous désirons tirer de cette belle expérience. C’est pourquoi, en remerciant toutes celles et tous ceux qui ont contribué à cet incroyable succès, nous voulons offrir un nouvel espace commun.

Ce nouvel espace est une revue qui sera intitulée : Le nouveau Décaméron

  

N’hésitez pas à y participer : écrivez, partagez, lisez… rêvez un monde à vivre, dès maintenant !