Valérie Sandri - À ma vie

 À ma vie

 

 

J’ai dit adieu à ma vie tellement de fois

Sans jamais oser la quitter, 

Je l’ai ignorée, malmenée, 

Je l’ai reniée, comme on renie Dieu et sa foi,

Au fil du temps, par habitude, 

Je l’ai gardée avec lassitude, 

Union dérisoire d’un couple qui ne s’aime plus,

L’ai-je d’abord aimée un jour?

Elle était un poids trop lourd, 

Don de parents qui de leur devoir se sont déchus.

Alors pourquoi sous ce soleil d’été 

Aujourd’hui qu’elle tente de me quitter

Des larmes et des regrets inondent mon cœur ?

J‘ai peur et je livre bataille 

Pour ne pas qu’elle s’en aille,

Tout à coup, je mesure l’ampleur de mes erreurs, 

il fallait quel que soit l’orage

Souder les liens du mariage. 

Il me reste peu de souffle pour te dire adieu,

Et te demander pardon, ma vie,

Pour mon ignorance, ma folie, 

Tu tiens ta revanche, face à la mort j’ouvre les yeux,

Cela semblerait une triste sentence,

Pourtant qu’elle douce délivrance ! 

Et pour cela je dois te dire merci, oh oui, merci ma vie. 

 

 Valérie Sandri

 

 

 Avis aux lecteurs

Un texte vous a plu, il a suscité chez vous de la joie, de l'empathie, de l'intérêt, de la curiosité et vous désirez le dire à l'auteur.e ?

Entamez un dialogue : écrivez-lui à notre adresse nouveaudecameron@albiana.fr, nous lui transmettrons votre message !

Nouveautés
Decameron 2020 - Le livre
Article ajouté à la liste de souhaits
Product added to compare.