Raphaël Cavallero - Fleurs mortes

  

Qu’il est triste le chemin sans toi. L’absence : plus de temps, seul le vent… Un poème d’amour, pourtant, par Raphaël Cavallero.

 

   

Fleurs mortes

  

Souffle le vent 

Claquent les portes

Sans toi

Nuages blancs

Ciel et fleurs mortes 

En moi

Souffle le vent

Et il t’emporte 

Puis te ramène vers moi 

Et te reprend 

Souffle le vent 

  

Brûle le temps

Qui se consume 

Sans toi

Cogne le sang

Plein d’amertume

En moi

Brûle le temps

Sur le bitume

Mon ombre avance sans toi

Brûle le temps 

Souffle le vent

 

 

Avis aux lecteurs

Un texte vous a plu, il a suscité chez vous de la joie, de l'empathie, de l'intérêt, de la curiosité et vous désirez le dire à l'auteur.e ?

Entamez un dialogue : écrivez-lui à notre adresse nouveaudecameron@albiana.fr, nous lui transmettrons votre message !

 

Nouveautés
Decameron 2020 - Le livre
Articles les plus consultés
Article ajouté à la liste de souhaits
Product added to compare.