L. Luciani, L. Lallement et G. Lopes - Par vengeance

 

Le meilleur des super pouvoirs ? L’intuition féminine ! Une nouvelle de Lena Luciani, Lucas Lallement et Gabriel Lopes

 

 

Par vengeance

 

Lena

Il y a une nouvelle arène depuis la destruction de la dernière. D'un côté il y a les tribunes, et de l'autre un endroit spécial, réservé aux participants du combat, pour contrôler des robots qui s'affrontent et dont le but est de gagner le plus de points. Dans les tribunes, il y a un écran géant qui nous permet de voir ces combats. Cette arène appartient à mon père, et c'est pour ça que nous nous retrouvons ici, avec des places gratuites pour l'un des combats les plus attendus. Pour la première fois, les participants pourront utiliser leurs pouvoirs.

Nous sommes trois, Gabriel, Lucas et moi, Lena. En rentrant dans les tribunes, une fille s'assoit derrière nous. Une chose tout à fait normale, les gens ont le droit de se mettre où ils veulent, mais je ressens un mauvais pressentiment. À la première pause du combat, la fille se lève et rentre dans une pièce seulement réservée au personnel. Je demande à Lucas d'aller y jeter un coup d’œil.

 

Lucas

J'accepte d'aller voir, et arrivé dans cette salle, je la vois. Elle se tient debout devant des câbles et ordinateurs, en se répétant à elle-même : « Je vais te venger, Papa. » En restant derrière elle, sans faire le moindre bruit, j'envoie un message à Gabriel et Lena en leur demandant de venir le plus vite possible.

 

Gabriel

En recevant le message, avec Lena on court jusqu'à la salle où ils sont. En arrivant là-bas, Lucas est en train de tenir la fille qui essayait de tout déconnecter, sauf qu'avec ses jambes elle appuie sur ce bouton rouge. On n'entend plus les robots se battre, ou les spectateurs crier, c'est juste un silence pendant quelques minutes jusqu'à un gros « BOUM ! ». L'arène explose. Heureusement que Lena y avait pensé.

 

Lena

Je me souviens de ce bouton, mon père m'avait prévenue de n'absolument jamais appuyer dessus, alors je crée un champ de protection pour Lucas, Gabriel et moi y compris. Absolument tout explose, même cette fille qui n'a jamais été retrouvée. Quelques semaines plus tard, mon père se décide enfin à me raconter qui était cette fille et pourquoi elle avait fait ça.

Son père était le créateur de l'ancienne arène avant nous. Mon père et ses amis étaient allés voir un combat, ils jouaient dans les tribunes jusqu'à ce qu'ils trouvent cette fameuse pièce avec ce bouton rouge, l'un d'entre eux décida d'appuyer dessus. Le père de cette fille est mort pendant l'explosion que l'un des amis de mon père avait provoquée. Elle était donc venue se venger de son père.

 

 

Corte au temps des hordes

En attendant le second tome du roman d’Anouk Langaney qui arrivera bientôt (Le Temps des hordes – Soupçons), les élèves de troisième du Collège Pasquale Paoli de Corte se sont mis au travail. Ils ont imaginé, chacun de leur côté ou en petits groupes, leur propre suite en répondant à ces questions : « À quoi ressemblera ton lieu de vie en 2036… quelle catastrophe pourrait s’y produire ? Comment t’en sortir (avec le super-pouvoir de ton choix !?). À toi d’écrire ». 

22 nouvelles ont été écrites dans le cadre du projet littéraire Corte au temps des hordes, dont celle-ci, par des élèves de la 3e Rouge.

Avec la complicité de Stéphanie Fede Vincensini et d’Anouk Langaney.

Pour lire les autres textes c’est ICI

 

Nouveautés
Decameron 2020 - Le livre
Articles les plus consultés
Article ajouté à la liste de souhaits
Product added to compare.