Nicolas Lopes - Poésie

De l’abîme intérieur à la résilience, un parcours vers la lumière, vu de l’intérieur… une poésie émouvante de Nicolas Lopes.

  

  

Pris dans les tréfonds d'une pensée

Où nulle lumière ne traverse,

Enfermé dans les abîmes d'une souffrance.

 

Isolé de l'autre, sous des coups de l'inconscient.

Triste le jour et perdu les nuits.

Constamment et contenant des larmes silencieuses.

 

Partageant les pleurs dans la seule solitude,

Tout en cherchant et voulant bien faire.

 

 

Par des rencontres :

 

L'aube s'est levée, éclairant ce qui était interdit

Elle permit de découvrir,

Au travers des mots qui m’étaient lancés,

Réconfortant souvent, bousculant parfois

Venant déstabiliser mon être,

Jusqu’aux fondations d'un apprentissage, sclérosé.

 

Sclérosé par des manques, rythmé par les coups.

 

Et cette lumière s'est faite constamment plus forte,

Rassurante par sa chaleur et le chemin parcouru, chaque jour.

S’autorisant à vivre une deuxième naissance.

 

De lectures en lectures,

Sentant au plus profond, un changement apparaître.

Mon regard aussi.

 

 

Savoir que cela nous est accessible.

 

N'étant plus incapable,

Les portes grandes ouvertes à,

Me semble-t-il, une liberté grandissante.

 

Une temporalité propre à chaque personne,

Là où le livre ouvre des portes à l'arborescence de la pensée,

Là où la rencontre permet d'exister,

 

Je fus vivant pour la première fois ce jour-là.

 

LOPES Nicolas 
06 septembre 2020

  

  

Pour lire d'autres textes de l'auteur

Rencontre

Le repas de midi

L'oubli de quoi ?

  

Avis aux lecteurs
Un texte vous a plu, il a suscité chez vous de la joie, de l'empathie, de l'intérêt, de la curiosité et vous désirez le dire à l'auteur.e ?
Entamez un dialogue : écrivez-lui à notre adresse nouveaudecameron@albiana.fr, nous lui transmettrons votre message !
  
  
Article ajouté à la liste de souhaits
Product added to compare.

Le site Albiana.fr utilise des cookies pour la gestion de votre compte client et suivre l'audience (sans suivi individuel).