Les petits mondes - Florian Galinat

  

LES PETITS MONDES

 

Peu à peu les gouttes du temps ravivent le quotidien. Des rayons de souvenirs déchirent le lourd tissu de ma mémoire et laissent danser le vent des voyages universels.

Les espaces confinés enferment des mondes infinis.

Dans le cadre de bois, cette photographie noire et blanche de vacances. C’est l’enfance de mon père qui joue, bord de mer, sur cette dentelle tissée d’Eau, d’Air et de Ciel.

Dans la contrainte de cette carte dépliée, c’est la peau de la Toscane qui respire. En caressant du doigt le chemin de ses veines, je sens battre dans la pierre le soleil sucré. J’entends siffler le vent dans les flûtes de Cyprès.

Les épices dans leur prison de verre parlent des langues étrangères. La Muscade cuivrée se noie dans les récits de la Mer de Banda. Le frais Cumin d’Anatolie, dans l’œil plissé de ses graines, regarde le couchant du soleil oriental.

Dans le carcan soufflé de cette bouteille, je goûte à l’agréable blessure des coteaux calcaires. Sur cette terre sillonnée de cicatrices je revis les longs repas, nappés de blanc, des vendangeurs aux visages brûlés.  

  

  

Avis aux lecteurs
Un texte vous a plu, il a suscité chez vous de la joie, de l'empathie, de l'intérêt, de la curiosité et vous désirez le dire à l'auteur.e ?
Entamez un dialogue : écrivez-lui à notre adresse decameron2020@albiana.fr, nous lui transmettrons votre message !
  
    
Article ajouté à la liste de souhaits
Product added to compare.

Le site Albiana.fr utilise des cookies pour la gestion de votre compte client et suivre l'audience (sans suivi individuel).