Philippe Minot - Marches

Une balade tout en haïkus par Philippe Minot.

 

 

Marches

 

À flanc de montagne

mon cache-col m’accompagne

ne couvre le cœur

pas outre le dur

marche plus haut que le mur

démarcher les nuages

les traces persistent

pas en neige éclats au cœur

l’oubli résiste

haut quinquet d'hiver

qui n'éclaire pas la boue

où s'engluent ses pas.

yeux fermés bâton levé

il tâtonne le chemin

arpentant le vain  

 

Avis aux lecteurs

Un texte vous a plu, il a suscité chez vous de la joie, de l'empathie, de l'intérêt, de la curiosité et vous désirez le dire à l'auteur.e ?

Entamez un dialogue : écrivez-lui à notre adresse nouveaudecameron@albiana.fr, nous lui transmettrons votre message ! 

Nouveautés
Decameron 2020 - Le livre
Article ajouté à la liste de souhaits