Jeanette Carbuccia - Cornecul

  

Une petite chanson rebelle, par Jeanette Carbuccia

  

 

Cornecul

 

Aujourd'hui je prends note

Le message est clair pour mon esprit

Ma voie est tracée par un autre

Toujours on me vole ma vie

 

Je résiste et m'accroche

À tous mes rêves et mes envies

Je ne suis pas une sacoche

Que l'on déplace sans mon avis

 

Moi je l'écris et je le hurle la vie ne vaut d'être vécue

Que si l'on est soi-même et non un cornecul

Moi je l'écris et je le hurle on ne me prendra jamais plus

Ni ma vie ni mon âme et surtout pas mon cul

 

Moi j'aime écrire en images

Et aussi peindre de mille couleurs

Oublier tout ce laminage

Offrir au monde tout mon cœur

 

Pour mon malheur le partage

A disparu de nos valeurs

Je reste prise en otage

Car de la vie il y a des voleurs

 

Moi je l'écris et je le hurle la vie ne vaut d'être vécue

Que si l'on est soi-même et non un cornecul

Moi je l'écris et je le hurle on ne me prendra jamais plus

Ni ma vie ni mon âme et surtout pas mon cul

 

Mais je garde confiance

Car mon destin est tout tracé

Malgré toute la violence

Que toute ma vie j'ai traversée

 

Je le dis en conscience

L'issue de notre destinée

Peut être une belle récompense

Si on l'a soi-même menée

 

Moi je l'écris et je le hurle la vie ne vaut d'être vécue

Que si l'on est soi-même et non un cornecul

Moi je l'écris et je le hurle on ne me prendra jamais plus

Ni ma vie ni mon âme et surtout pas mon cul

  

  

Avis aux lecteurs

Un texte vous a plu, il a suscité chez vous de la joie, de l'empathie, de l'intérêt, de la curiosité et vous désirez le dire à l'auteur.e ?

Entamez un dialogue : écrivez-lui à notre adresse nouveaudecameron@albiana.fr, nous lui transmettrons votre message !

Nouveautés
Decameron 2020 - Le livre
Articles les plus consultés
Article ajouté à la liste de souhaits
Product added to compare.