Emmanuelle Le Baler Ferrandi - Dialogue ininterrompu entre l’Histoire et la Nation

  

Emmanuelle Le Baler Ferrandi donne un écho poétique au chjam’è rispondi ancestral entre l’Histoire et sa compagne la Nation.

  

  

Dialogue ininterrompu entre l’Histoire et la Nation

  

  

L’Histoire :

J'ai vu les hommes donner leur vie.

J'ai pleuré leurs sacrifices.

Mes larmes n'ont cessé de couler,

dans la rivière du temps.

Je les ai entendus souffrir.

J'ai vu leurs idéaux,

derrière des barreaux.

Je suis la mémoire,

des lieux, et des temps,

la conscience commune,

traversant les âges.

Je suis leur riche héritage.

La Nation :

Ma bannière de noir et de blanc,

a su flotter par tous les temps.

Fille de la démocratie,

et de la Liberté,

du temps, où le monde

était sous la royauté.

Je suis l'âme des montagnes,

et, des plaines, des rivières, et de la mer,

de ces villages, de ces pierres.

Mon chant religieux différent,

se mêle au chœur de l'univers.

Ma langue est un trésor séculaire.

L’Histoire :

J'ai vu les hommes,

se battre avec dignité,

et, mourir.

Je les ai entendus gémir,

de leur exil.

Je suis celle qui passe,

que rien n'efface.

Je suis ce fil invisible,

reliant le passé à l'avenir.

La Nation : 

J'ai résisté à toutes les conquêtes,

à toutes les cruautés,

avec honneur, courage et dignité.

Ni mon âme, ni l'essentiel

de mes vérités n'ont été dominées.

J'ai affronté toutes les oppositions,

toutes les trahisons.

De la démocratie,

nous avions tracé un sillon,

vers un clair horizon.

Maîtres d'un destin

dont nous avions le droit 

de disposer,

libres de notre spirituelle vérité.

De Saint Thomas d'Aquin, nous avions gardé 

la devise,

la légitimité était la clé

de nos révolutions,

dans la ferveur et, la foi.

L’Histoire :

Je suis ce temps inexorable, 

traversant l'éternité.

J'écris le grand livre

des nations de l'Humanité.

Je suis ce fil tissé

qui ne peut se délier.

J'exhorte au courage,

à l'honneur et, à la dignité

tous ceux qui m'ont rencontrée.

La Nation

Mon règne le plus important,

rayonne dans le cœur de mes enfants.

L'âme de mes richesses naturelles,

Spirituelles, immatérielles,

est l'indestructible essentiel.

Sauront-ils passer,

ces temps actuels où,

la valeur du sens et, la profondeur

des choses ont bien changé.

Je ne sais…

De nos jours, les valeurs sont inversées.

Sauront-ils résister ?

Auront-ils assez de force morale,

pour préserver, honorer,

et, faire vivre notre rêve idéal ?

  

   

   

Avis aux lecteurs

Un texte vous a plu, il a suscité chez vous de la joie, de l'empathie, de l'intérêt, de la curiosité et vous désirez le dire à l'auteur.e ?

Entamez un dialogue : écrivez-lui à notre adresse nouveaudecameron@albiana.fr , nous lui transmettrons votre message !

 

Article ajouté à la liste de souhaits
Product added to compare.