Elisabeta Petrescu - Plomb / Piombo

Elisabeta Petrescu envoie ce poème écrit durant le confinement, lourd des menaces du moment.

  

  

Piombo

 

Assonnate ironiche ossa

sorbirono gocce

di cera

videro pendenti

saette sui figli,

impegni,

neuroni.

Ai pozzi

la cera sigilla

senza riflesso alcuno

la tosse.

Il piombo ozioso alterna

pesi decreti

al vento,

ordini gravi ai semafori

fusioni

miscele ferrate

livide scorie nebbiose

incerte destinazioni.

 

Le campane uccise

da doglie

tritano in cenere

vocii

cipressi

laconiche chiese

passi mascherati

percossi percorsi

nel labirinto

di olivi

delizie

e polvere.

 

 

 

Elisabeta Petrescu

Sanremo, 10/04/2020

 

Plomb

 

Assoupis, des os ironiques

sirotèrent des gouttes

de cire

virent pendants

des éclairs sur les enfants,

serments,

neurones.

Vers les puits

la cire scelle

sans aucune réflexion

la toux.

Le plomb oisif alterne

poids décrets

dans le vent,

des ordres graves aux feux

des fusions

de ferrés mélanges

livides scories brumeuses

incertaines destinations.

 

Les cloches tuées

par les douleurs du travail

triturent en cendre

des clameurs

des cyprès

des églises laconiques

des pas masqués

des parcours battus

dans le labyrinthe

des oliviers

des délices

et poussière.

 

 

 

Traduction: Carmela Mantegna

 

   

Article ajouté à la liste de souhaits
Product added to compare.

Le site Albiana.fr utilise des cookies pour la gestion de votre compte client et suivre l'audience (sans suivi individuel).