[ Écrire pour JP Santini ] Sophie Demichel-Borghetti - Le seuil et la lumière

  

Jean-Pierre Santini, l’écrivain-éditeur est emprisonné depuis le 10 octobre sous le régime de la détention « préventive ». Contre l’arbitraire et pour servir de chambre d’écho à l’émotion partagée par de très nombreux auteurs de Corse ou d’ailleurs, Le Nouveau Décaméron ouvre ses colonnes.

  

  

Le seuil et la lumière

  

Respirons. Respirons un peu. Dans nos têtes, au creux de ces murs dont nous pouvons, nous, encore sortir, dont les seuils, juste les seuils, restent ouverts au moins sur la lumière. Et souvenons-nous que nous sommes des enfants, que nous resterons toujours ces enfants apeurés, instinctifs, qui savent si souvent se cacher du danger. 

Je suis cette enfant, et je pense à vous, Monsieur, à vous dont je ne connais que les mots. Mais je sais que ces mots m’ont nourrie de force. Je pense à vous, et l’enfant que je suis, que les années n’effaceront jamais, cette inconnue-là ne veut pas se cacher, ne se sent pas en danger ; ce qu’elle voudrait seulement, c’est venir vous chercher, vers la lumière.

Un homme, un jour ne gagna que l’errance éternelle pour avoir fermé son seuil au plus faible, au plus pauvre. Une peur vieille, venue de l’ombre, a rompu la fraternité. Est-ce cette même peur ancestrale qui a fermé derrière vous des portes inutiles ? 

Je suis cette enfant qui regarde le monde, y cherche quelques traces de fraternité, et se heurte à l’ombre de votre cachot… et ne comprend pas pourquoi. Sans doute parce que tout cela est sans raison. Alors l’univers tremble quand l’espace s’obscurcit, que le hasard, ou l’ignorance aveugle ferme les seuils, emporte tout espoir.

Mais nous écrirons. Nous écrirons. Nous écrirons sur  des feuilles, sur les murs, nous tracerons des marelles sur tous les trottoirs et les pavés foulés pour que s’ouvrent les portes du ciel, pour que ceux qui se disent des hommes écoutent les chants et les larmes des enfants et des poètes. 

  

  

Avis aux lecteurs

Un texte vous a plu, il a suscité chez vous de la joie, de l'empathie, de l'intérêt, de la curiosité et vous désirez le dire à l'auteur.e ?

Entamez un dialogue : écrivez-lui à notre adresse nouveaudecameron@albiana.fr, nous lui transmettrons votre message !

 

    

Article ajouté à la liste de souhaits
Product added to compare.

Le site Albiana.fr utilise des cookies pour la gestion de votre compte client et suivre l'audience (sans suivi individuel).