Va ! - Jérôme Casalonga

Jérôme Casalonga en Balagne, propose un petit poème né en ces temps incertains du confinement.

    

Va !

Va ! Marche, jusqu’aux confins de ce pays rêvé

Ne t’arrête plus aux portes des questions volées

Foule d’un pas sûr et délicat

La terre nourrie des mille cultures

Tu fends Ceylan l’air bleu et pur

D’une idée si rayonnante et là !

Sous son soleil bariolé

Caressant son amante

Là tu trouves tes espoirs

En remontant la pente

Ici tu reposes ton arme

Et tu goutes ces larmes

Qui tombent gouttes à gouttes

Comme des métronomes boisés

Elles ont le goût du vin

le goût de ta déroute

Tu les as tant aimées

Ces batailles et ces joutes

Qu’aujourd’hui c’est tes pas

Et ton cœur qui en doutent

Les jours se lèvent et se recouchent

Ils sont le vent de notre bouche

C’est pour eux et leurs enfants

Que l’ont s’envole au firmament

C’est pour toi beauté sublime

Que l’on contourne tous ces abîmes

Il n’y pas d’heures sous les brancards

Pour que l’on pousse comme une fleur

Il n’est plus nuit il n’est pas tard

Pousse l’écluse n’en ai pas peur

Vide tes poches et puis tes sacs

Rien ne nous porte malheur

C’est le bon rythme il est cardiaque

Invite tout tes affluents

Pour une fête au confluent

Pour une fête des amants

La fin de ces confinements

Et c’est tournant bien spiralé

Comme un génie pour s’envoler

Que la musique de cette étoile

Viendra briller comme cette voile

Celle du bateau celle du voyage

Rebondissant à tous les âges.

     

      

Article ajouté à la liste de souhaits
Product added to compare.

Le site Albiana.fr utilise des cookies pour la gestion de votre compte client et suivre l'audience (sans suivi individuel).