Deux tourterelles - Agnès Marin

Agnès Marin a vu deux tourterelles se promener dans son jardin…

  

  

Deux tourterelles

 

Deux tourterelles se promenaient dans mon jardin,

Clopin-clopant,

Plumes roses et cou d’argent.

Elles descendaient comme un cadeau du ciel

-Là-haut, pas un avion depuis des semaines.

Un grand silence s’étendait sur leurs ailes.

 

Deux tourterelles se promenaient dans mon jardin

Épaule contre épaule, à petits pas menus,

Elles en faisaient le tour comme un roi à sa belle

Présente son domaine

Et le Bon Dieu les bénissait

De redescendre sur la terre

Pour remercier les hommes

De ne plus faire voler les avions dans le ciel

Et de garder les chats dans leur panière.

Car la vie est si belle

Quand les hommes ramènent la paix sur terre.

« Tu entends mieux ma ritournelle,

O ma colombe, ma jouvencelle !

Regarde comme le ciel est pur !

Le Paradis est revenu ! »

Et en priant que ce soit vrai,

Je les regarde tout émue

Finir leur ronde à pas menus.

 

21 avril 2020

  

  

Pour lire d'autres textes de l'auteure : 

    À ma grand-mère corse

    Berceuse

  

  

Avis aux lecteurs
Un texte vous a plu, il a suscité chez vous de la joie, de l'empathie, de l'intérêt, de la curiosité et vous désirez le dire à l'auteur.e ?
Entamez un dialogue : écrivez-lui à notre adresse decameron2020@albiana.fr, nous lui transmettrons votre message !
  
  
Article ajouté à la liste de souhaits
Product added to compare.

Le site Albiana.fr utilise des cookies pour la gestion de votre compte client et suivre l'audience (sans suivi individuel).