À ma grand-mère corse - Agnès Marin

À MA GRAND-MERE CORSE

 

Grand-mère, quand tu vivais seule dans ton appartement,

Pleurais-tu parfois, avais-tu peur ?

L’ennui gâchait-il ces années trop courtes ?

Qu’aurais-tu aimé en faire si la vie t’avait laissé plus de forces ?

Tu n’avais jamais aimé le bruit, la foule.

Ton unique havre de paix était ton appartement

Où tu pouvais lire, penser, te souvenir.

Tu avais perdu tant d’êtres chers

Bien trop tôt, et pour trouver la paix

Tu voulais rester seule, avec eux.

La vie, longtemps, t’a gardée parmi nous

Je te rendais visite mais pour ne pas te fatiguer,

Ce n’était pas souvent, ce n’était pas longtemps.

Moi, du haut de mes trente ans,

Qu’avais-je donc à te dire si ce n’est t’écouter ?

Qu’avais-je donc à te dire si ce n’est

Que dans ce temps de vie qui séparait nos âges,

Il passait tant de choses

Et que dans le silence où je t’entends encore,

Je n’ai pas fini de te parler.

                                                                                                                       

Agnès Marin

    

Article ajouté à la liste de souhaits
Product added to compare.

Le site Albiana.fr utilise des cookies pour la gestion de votre compte client et suivre l'audience (sans suivi individuel).