• Nouveau

Qual'hè chì hà tombu à Gilac ?

12,5 x 21 cm

9782824109893
15,00 €
TTC

Francescu Spurlati, un Corse opposé au Riacquistu et aux idées nouvelles, décide de faire sa vie hors de l'île, dans le commerce international. Il monte deux entreprises :  U Marianocola, un énorme fiasco, et Fragrances de chez nous, un succès merveilleux, sans qu'on sache vraiment pourquoi... Les années ayant passé, il demande à une amie italienne d'écrire son histoire, et à un ami corse de la traduire dans sa langue. Mais les deux la racontent chacun à leur manière.... C'est alors que les choses se compliquent !


Description

Bon, il est vrai que j’ai mis ce « Gilac » comme début –je veux dire comme incipit ! – de ce roman, ou de ce récit si vous préférez. J’ai donné au livre un titre un peu long comme cela se faisait dans les années 1990. À cette époque-là c’était à cause de l’influence du cinéma et des actions dramatiques plus ou moins étranges. Il faut reconnaître que ce n’est pas ce qu’on attend si on choisit un roman à lire pendant le week-end ou pour tuer le temps si l’on n’a rien d’autre à faire. J’ai mis la forme interrogative et suggéré une intrigue policière. Je voulais par là insister sur une at-mosphère de mystère et attirer la curiosité du lecteur : Je l’ai appelé « Qui est-ce qui a tué Gilac ? ». Plusieurs parmi ceux qui comme moi écrivent des textes littéraires – et pour la plupart cet avis contraire au mien m’a été rapporté par d’autres personnes – ont fait remarquer qu’il est plus cor-rect de dire « Qui a tué Gilac ? ». Mais pour ma part je pense qu’il est préférable de considérer l’effet produit plutôt que la norme... Je n’ai donc rien changé, fermement décidé que j’étais pour « Qui est-ce qui... » Le public que je vise est populaire et ces lecteurs-là se fichent de la norme et du reste. Il est déjà bien difficile de trouver un lecteur pour la langue de chez nous... Alors si, de surcroît, vous recherchez la forme ancienne, antique, pure, nature, puriste, vous allez faire fuir le seul malheureux qui venait d’ouvrir votre livre.
[Extrait traduit du corse, chapitre 4]

Ghjacumu Thiers est professeur des universités (langue et culture régionale) en retraite. Présent depuis l’éclosion de la « generazione di u settanta », il est une des figures de proue du Riacquistu, mouvement culturel et littéraire au sein du-quel il s’est illustré en tant que poète, dramaturge, chroni-queur et romancier.
Il publie aujourd’hui son septième roman.

Détails du produit

Parution
Albiana 2019
Format
12,5 x 21 cm

Commentaires

Aucun commentaire

Vous aimerez aussi

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...