L'Accademia dei Vagabondi. Une académie des Belles Lettres en Corse

Une histoire sociale, culturelle et littéraire (XVIIe-XVIIIe siècles)

16,5 x 24 cm - 256 pages

Bibliothèque d'histoire de la Corse
9782824110103
17,00 €
TTC

Revenant aux sources, dénichant des archives, retrouvant des éditions disparues et croisant ces nouvelles données avec les anciennes, l’auteur offre aujourd’hui une vision totalement inédite de ces deux grandes périodes de création littéraire, les XVIIe et XVIIIe siècles insulaires. L’Accademia dei Vagabondi est restée dans la mémoire de la Corse comme une expérience heureuse d’élévation intellectuelle et de créativité littéraire.

Description

4e de couverture

L’Accademia dei Vagabondi est restée dans la mémoire de la Corse comme une expérience heureuse d’élévation intellectuelle et de créativité littéraire.
Son originalité, son nom en forme d’oxymore joyeux voire libérateur, son petit grain de folie sympathique a fait des émules jusqu’à nos jours, particulièrement avec l’effervescence culturelle du Riacquistu, depuis les années soixante-dix.

Pourtant, on en connaissait peu de chose, malgré quelques publications et travaux partiels d’historiens et de professeurs de littérature. Cela laissait donc augurer une recherche riche et novatrice.

Revenant aux sources, dénichant des archives, retrouvant des éditions disparues et croisant ces nouvelles données avec les anciennes, l’auteur offre aujourd’hui une vision totalement inédite de ces deux grandes périodes de création littéraire, les XVIIe et XVIIIe siècles insulaires. Le creuset social et culturel dans lequel cette académie a, par deux fois, éclos est ravivé et mis en perspective, laissant entrevoir un petit monde original, empreint des modes et des manières italiennes et françaises de ces époques.

L’Accademia dei Vagabondi reprend vie sous nos yeux, avec ses membres, leurs personnalités, leurs réseaux, leurs élans littéraires. La société des lettrés insulaires naît et s’affirme, les enjeux politiques fournissent la perspective, les créations originales – données ici dans leur intégralité autant que possible – colorent
le tableau et révèlent les réelles ambitions des pionniers de la littérature insulaire.

 

TABLE DES MATIÈRES

PREMIÈRE PARTIE

Introduction

État des travaux disponibles. Lapparition de nouvelles sources

1 – Naissance et déclin d’une académie bastiaise. L’Accademia dei Vagabondi (1658-1722)

Les circonstances de la naissance

Le contexte académique italien, spécialement ligure

Les accademici vagabondi, un univers bastiais, bourgeois et lettré

Les autres lettrés corses au XVIIe siècle, l’envers social de l’Accademia dei Vagabondi ?

Lettrés corses dans la péninsule italienne

Les lettrés habitant les présides en dehors de Bastia

Les lettrés villageois

L’envers social de l’Accademia dei Vagabondi ?

La vie de l’académie

La fin de la première Accademia dei Vagabondi

2 –  La renaissance de l’Accademia dei Vagabondi, « L’Académie des Belles Lettres de Corse » (1749-1752)

Le contexte franco-génois dans la fin de la guerre de Succession d’Autriche

L’engagement du marquis de Cursay, commandant des troupes françaises en Corse

Les académiciens Vagabondi (1749-1752)

La première séance publique, 1er novembre 1749

La séance du 28 décembre 1749

La séance du 8 février 1750

Les séances du printemps et de l’été 1750

La séance du 1er novembre 1750

La séance du 18 avril 1751

Les publications de Jean-Marc Artaud, l’imprimeur de l’Académie

L’Histoire du Royaume de Corse de François-Antoine de Chevrier

La séance du 25 août 1751. Les premières mésaventures de Jean-Jacques Rousseau avec la Corse

La séance du 20 février 1752

L’Accademia dei Vagabondi et les représentations théâtrales à Bastia

La fin de l’Accademia dei Vagabondi. La naissance éphémère d’une académie rivale, l’Accademia dei Bellicosi. La séance du 3 décembre 1752 de cette académie

3 – Le phénomène académique en Corse aux XVIIe et XVIII siècles. Les résultats d’une enquête

D’une académie l’autre, deux projets académiques différents

Les Vagabondi et le contexte politique

Renaissances et continuités de l’esprit académique en Corse (fin XVIIIe-début XIXe siècle) 

 

Antoine Franzini
Chercheur associé au laboratoire « Analyse comparée des pouvoirs » de l’université de Paris-Est Marne-la-Vallée, l'auteur a publié en 2005 sa thèse d’histoire médiévale, La Corse du XVe siècle. Politique et société.1433-1483 (Alain Piazzola), puis une trentaine d’articles sur la fin du Moyen Âge dans l’île. Il a récemment étendu son domaine de recherches à la période moderne et publié, en 2013, Haine et politique en Corse. L’affrontement de deux hommes au temps de la Révolution française. 1780-1800 (Alain Piazzola) et, en 2017, Un siècle de révolutions corses. Naissance d’un sujet politique. 1729-1802 (Vendémiaire).

 

Détails du produit

Parution
Albiana 2019
Format
16,5 x 24 cm
Nombre de pages
256

A propos Bibliothèque d'histoire de la Corse

Commentaires

Aucun commentaire

Vous aimerez aussi

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...