• Nouveau
Coutumes et mœurs des Corses

Coutumes et mœurs des Corses

Études critiques

14 x 22 cm - 248 pages

Collection :
9782824111339
15,00 €
TTC Livraison sous 1-2 semaines

Voici un essai majeur pour la connaissance de la Corse du XIXe siècle, pourtant demeuré absolument méconnu. Traduit pour la première fois en français, il offre au lecteur un panorama critique des « mœurs », des institutions traditionnelles, de la société insulaire et ses fondements, inédit, pertinent, clair et lisible. Par un intellectuel de grande qualité, témoin privilégié de son époque. 

Traduit de l'italien par Ghiacumu Thiers d'après Studii critici di costumi corsi (1859)

DISPONIBLE DÉBUT OCTOBRE 2021

Fermer

Description

  

Quatrième de couverture

« En examinant dans ces essais critiques les tristes effets des clans dans la société, des inimitiés familiales et de la vendetta entre particuliers, de l’abus des traités de paix et de ce que l’on nomme banditisme, j’ai seulement voulu caractériser les causes, plus particulières chez nous, de certaines calamités publiques du passé, afin d’en préserver autant que possible nos contemporains. Mon intention était également d’indiquer que nos anciens malheurs trouvent leur origine et leur violence initiale dans l’abus d’un principe pourtant de bon aloi, comme le sentiment de l’amour et du courage individuels, l’amour de la famille et de la patrie chez nos contemporains. Je crois aussi qu’en lisant cet ouvrage et comparant de cette manière le présent au passé, les lecteurs corses, plutôt que d’en rougir, auront grandement raison de se réjouir, tant est importante et bienvenue l’amélioration qui se fait jour depuis quelques années dans les mœurs populaires. »

S.Viale

(Extrait du préambule des Studii critici di costumi corsi)

Traduit de l'italien par Ghiacumu Thiers d'après Studii critici di costumi corsi (1859)

  

Salvatore Viale (1787-1861) est l’auteur majeur de la littérature corse de la première moitié du XIXe siècle. Magistrat de profession, il est connu pour avoir, le premier, fait un usage littéraire de la langue corse (U Serinatu di Scappinu) dans sa Dionomacchia. Poète, nouvelliste mais aussi essayiste de langue italienne, sa carrière littéraire fut durablement établie en Italie où il fut considéré à son époque comme un écrivain de grande qualité.

 

Détails du produit

Parution
Albiana - CCU 2001
Format
14 x 22 cm
Nombre de pages
248
Traducteur
Ghjacumu Thiers

A propos Isule literarie

Commentaires (0)

Aucun commentaire

Vous aimerez aussi

Article ajouté à la liste de souhaits
Product added to compare.