• Nouveau

Hospitalières

12 x 21 cm - 112 pages

Altri menti
9782824110134
10,00 €
TTC

Accepter une résidence d'écrivain dans un hôpital, ce n'était certainement pas banal, comme un défi personnel à relever... La "chronique-roman" de Francis Aïqui née à cette occasion ne pouvait pas l'être non plus... Elle est belle et profonde...

Description

4e de couverture

Il entre à l’hôpital non pour se faire soigner, ni même pour rendre visite à un parent : homme de théâtre, il est en mission d’écriture.

Le hall d’accueil, les couloirs, la salle à manger de l’internat, mais aussi la blanchisserie, les différents services ou les jardins… autant de scènes, égrenées au fil des heures et du hasard, qui accueillent la parole chuchotée ou désinvolte, les gestes pudiques ou déroutants des hommes et des femmes qui peuplent ce lieu  : patients en souffrance et soignants à leur chevet. La parole des premiers éclaire un peu les contours des seconds qui, tour à tour porteurs d’espérance ou de doute, arc-boutés face à la mort, sont les héros anonymes de nos drames personnels et collectifs.

Mais pour l’auteur, le lieu est aussi habité par d’impalpables protagonistes – ses propres craintes, ses idées préconçues, ses projections fantasmées, ses douleurs enfouies… son père disparu… – qui se manifestent au détour d’une phrase, d’une odeur…

Tout ici fait peu à peu sens. Alors l’expérience devient témoignage, le témoignage récit, le récit autofiction. Le théâtre de la vraie vie devient littérature et la littérature hospitalité…

 

 

  

L'auteur  

C’est par l’écriture que Francis Aïqui rencontre le théâtre, au début des années 80, avec une adaptation bilingue (franco-anglais) du Petit Prince de Saint-Exupéry.

Pour l’occasion, il fonde L’Aico Theatre Company pour laquelle il met en scène, entre autres, des textes de Strindberg, Camus, Beckett, Tournier… Il met en scène également son premier texte original, The bridge.

C’est encore avec un texte qu’il adapte et met en scène, Momo de Michael Ende, que la Compagnie Théâtre Point voit le jour à Londres, en 1985, avant de s’installer un an plus tard à Ajaccio.

Depuis cette date, son parcours se confond avec celui de Théâtre Point, dont il est le directeur artistique et le metteur en scène, et pour laquelle il crée des pièces du répertoire, des textes contemporains ainsi que ses propres écrits.

Depuis 1998, il est également le directeur artistique de l’Aghja, scène conventionnée Théâtre et Musiques Actuelles.

Il a publié :

Paoli City, avec Catherine Sorba, Albiana, 2011

Les frères corses, avec Helen Edmundson, La Marge, 1994

Gran’Testa, La Marge, 1993

L’école du jeu, avec Paul Grenier, CRDP, 1991

Paoli – Boswell – Bonaparte, La Marge, 1990

  

  

Détails du produit

Parution
Albiana - 2020
Format
12 x 21 cm
Nombre de pages
112

A propos Altri menti

Récits de vie, témoignages, moments particuliers, anecdotiques, signifiants : tout ce qui rend l'existence singulière est susceptible d'intégrer la collection Altri menti. D'autres façons de penser, d'autres expériences, d'autres regards, Altri menti propose des textes originaux, impliqués, passionnément humains.

Commentaires

Aucun commentaire