Livres de l'auteur Tommaseo Niccolò

NICCOLÒ TOMMASEO (1802-1874) 

Romancier, poète, lexicographe et homme politique

Cet écrivain italien, né en Dalmatie à Šibenik, part étudier le droit au séminaire de Padoue, en 1817, puis se rend à Milan, en 1824, où il se lie d’amitié avec son aîné en littéra ture, Alessandro Manzoni (1785-1873) . Lors de ce séjour milanais, il se livre à l’étude des langues . Il a des entretiens fructueux sur l’écriture et le style avec le grand homme qui achève la rédaction de ses Promessi sposi. En même temps, il étudie passionnément la Bible. Il affine ses qualités de philologue et de linguiste.

Fort de ce bagage intellectuel et chrétien, il se rend à Florence en octobre 1827, appelé par l’éditeur  Giovan Pietro Vieusseux pour travailler à l’Antologia. Il étudie sans cesse langues et dialectes et charpente sa pensée d’écrivain.

En juin 1838, il décide de s’exiler en Corse qu’il quittera en septembre 1839. Il réside le plus souvent à Bastia où il se lie d’une grande amitié avec Salvatore Viale, son aîné de quinze ans, auquel l’a recommandé leur ami commun Vieusseux. Frappé par les particularismes socioculturels de la Corse, il va les étudier et, surtout, rassembler, grâce à ses amitiés insulaires, une masse de documents sur la poésie et la littérature populaire ou sur l’histoire de l’île, qu’il utilisera directement pour écrire ses Canti popolari corsi, parus en 1841-1842.

La vie de Tommaseo, dans une Italie en grande partie sous domination autrichienne, l’a amené à la résistance sur le plan politique et linguistique afin de préserver l’âme de son pays. Lors de son séjour en Corse, il ne tarde pas à établir un rapport entre l’histoire de la Corse et la sienne, comme l’ont fait bien d’autres écrivains corses et italiens avant et après lui.

Tommaseo conçoit l’idée de la rédaction du volume intitulé Lettere di Pasquale de Paoli, lors de son séjour corse. Cette œuvre réhabilite la pensée des pères fondateurs de la révolution corse à travers un récit épique de la geste paolienne qui tendait à se dissoudre dans la francisation.

Tel est donc le programme de Niccolò Tommaseo, l’Italien dont l’œuvre a contribué à changer l’image de la Corse et des Corses en Europe dans la première moitié du XIXe siècle. À l’encontre des œuvres des auteurs français contemporains qui présentent l’île comme inquiétante et sinistre, il valorise les vertus du peuple corse à travers son héros, Paoli dont il trace un portrait lumineux. L’ouvrage est, en fait, un grand recueil de documents divers sur et de Paoli, précédé d’un Proemio de la main de l’auteur qui se lit comme le roman d’une vie exceptionnelle.

Article ajouté à la liste de souhaits
Product added to compare.