Athéna pensive

Chroniques d’économie corse

16 x 24 cm - 244 pages

Prova
9782846982795
15,00 €
TTC

Recueil de chroniques reprenant de nombreux dossiers chauds de l’économie corse, le non-développement, la précarité, le chômage, le Padduc, etc.

Description

Extrait

Corse, pays de cocagne ou pays de misère ? Terre de vacances inoubliables, écrin préservé entre mer et montagne ou bien, au contraire terre désertée, déstructurée, sans avenir pour ses enfants ?

La complexité du questionnement laisse perplexes la plupart des observateurs depuis de longues décennies… Les acteurs s’échinent à surmonter les innombrables obstacles à l’activité (insularité, faiblesse démographique, etc.), les politiques de leur côté gèrent la crise, les aides et le quotidien, sans que le ciel ne s’éclaircisse pour autant pour une population qui compte des taux alarmants d’inactifs, de précaires et de chômeurs.

En observateur privilégié, l’auteur, par de courtes chroniques dédiées à plus d’une trentaine de sujets, ouvre la voie à une réflexion, parfois iconoclaste, toujours stimulante, sur les fondements de l’économie insulaire et ses perspectives.

De l’observation au diagnostic, il propose de revenir successivement sur les grandes lignes de l’échec du développement durable insulaire, puis sur les mécanismes économiques à l’œuvre dans ces ratés, notamment sur le plan de l’entreprise et en analyser l’impact sur le monde du travail et le nombre de pauvres et de laissés-pour-compte.

Ne cédant ni au catastrophisme, ni même seulement à la morosité, il nous entraîne sur les pistes aujourd’hui largement inexploitées de l’entrepreneuriat et du management à la mode insulaire ou méditerranéenne, tout en signalant l’importance de l’intégration à l’espace européen…

Sous l’œil bienveillant d’Athéna pensive…


SOMMAIRE

I. Liminaire

Quel est le sens de l’économie en Corse ?
Le management des petites entreprises : une clé pour comprendre l’économie corse
Des petites entreprises… oui, mais dans une île… et en Méditerranée
Le libéralisme : voie du salut ?

II. Sortir du non-développement durable

Un développement à l’usu corsu
Le long accouchement de Padduc
Le développement durable : une affaire de civilisation
Le tourisme : mythe, réalité et perspectives
Vive le local !
Les subventions servent-elles au développement ?
De l’innovation avant toute chose !
Énergies renouvelables : prémices d’une renaissance ?
Des services ? Oui, mais pas à n’importe quel prix !
L’héritage du xixe siècle

III. Le moteur de l’économie corse : voyage au cœur de nos petites entreprises

Les difficultés pour entreprendre
Les petites entreprises manquent-elles d’avenir ?
Qui sont nos entrepreneurs ?
L’entrepreneuriat et la création d’entreprise
Le laborieux financement de nos entreprises
L’entreprise citoyenne : de nouvelles responsabilités
Un marketting touristique rénové
Le marketting relationnel : une autre manière de commercer
Un nouveau marché : la Chine
Exporter, ce n’est pas si difficile !

IV. Précarité et travail pauvre

La précarité est-elle une réalité ?
Les femmes : premières victimes de la précarité
Lutter contre la pauvreté et la précarité
Éliminer la pauvreté avec l’allocation personnelle ?
Peut-on être heureux au travail ?
Reconnaître la personne au travail

V. Économie et société

Portrait du consommateur corse
Attention : danger d’hyperconsommation !
Le sentiment écologique en Corse
L’aventure coloniale : une voie pour échapper à la pauvreté
Et nos immigrés, si l’on en parlait parfois ?

VI. La Corse en Europe

L’Europe intéresse-t-elle les Corses ?
L’Europe en panne
L’État-nation ébranlé ?

VII. L’ancrage méditerranéen

Réalités de l’entreprise méditerranéenne
Le modèle méditerranéen a-t-il encore un avenir ?
La pensée méridienne

Épilogue : Une île « orientale » en Méditerranée occidentale
Postface
Éléments de bibliographie

Détails du produit

Parution
Albiana 2008
Format
16 x 24 cm
Nombre de pages
244
Nouveau produit

A propos Prova

Essais historiques, anthropologiques ou sociaux qui laissent la parole aux acteurs, aux chercheurs et aux intellectuels qui s’intéressent à la vie insulaire et en amplifient les vues au-delà de la Corse. 

Commentaires

Aucun commentaire