A Pian' d'Avretu n° 21

Nicolas Bancel

29.7 x 21 cm - 48 pages

ISSN 1161-3483-21
5,00 €
TTC

Revue bilingue de l'association A Pian' d'Avretu Invité : Nicolas Bancel, historien de la colonisation.

Description

Sommaire

Cap'artìculu
Prudottu - M. Biancarelli
Intigraziono è laicitai - Ghj. M. Arrighi
Altercolonialitses - M. Biancarelli
La normalisation des identités - O. Santoni
In quà è dà - D. Rey
Tistimoniu - Nicolas Bancel
La vie est ailleurs - J. Ferrari
Le Sacré-Coeur - D. Chikhi
Staline et Prokofiev - Y. Goulm
U Catusciu - F. Antonetti
Natale Luciani pueta - Ghj. M. Arrighi
E centu Corsiche - G. Gherardi
Chroniques de littératures insulaires
"Une trompeuse transparence" - P. Desanti
Sò sciutu


Extrait

Nicolas Bancel : « Je ne suis certes pas un spécialiste de la Corse ou de sa perception en métropole, mais on peut sans doute affirmer que la Corse peut-être perçue comme un espace colonial dans la mesure où elle n'a jamais renoncé à la vitalité de sa culture, à ses particularismes. La formule « première colonie, dernière région » est encore valable. Le fait qu'un mouvement nationaliste perdure contribue aussi à cette perception. Le sentiment que l'assimilation n'a jamais complètement réussi – pour des raisons culturelles, là,où l'assimilation vacillante des Antillais est parfois attribuée à des causes raciales – est encore très vivace. S'ajoute une certaine incompréhension, sur le mode « après tout ce qu'on a fait pour eux ! » et « tout ce que l'on fait encore (les dotations financières, la politique fiscale) », voire une rancoeur contre ces « colonisés » un peu ingrats.

Détails du produit

Parution
Albiana
Format
29.7 x 21 cm
Nombre de pages
48
Nouveau produit

Commentaires

Aucun commentaire

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...