L'étranger

Altérité, altération, métissage

16,5 x 24 cm - 288 pages

978282418698
16,00 €
TTC

Si la thématique de l’étranger n’est en soi pas bien originale et les questionnements qu’elle suscite ne sont guère nouveaux, ces derniers n’en demeurent pas moins nécessaires et prégnants.

Description

Quatrième de couverture

La question de l’étranger interroge le rapport à soi-même et à l’autre. Qu’elle soit individuelle ou collective, la notion d’identité semble indissociable de la notion d’altérité, l’une définissant l’autre, dans la perception paradoxale d’une perpétuelle et inévitable porosité de leurs caractères. Si la thématique de l’étranger n’est en soi pas bien originale et les questionnements qu’elle suscite ne sont guère nouveaux, ces derniers n’en demeurent pas moins nécessaires et prégnants. D’autant plus dans un contexte de fragmentation, de décomposition de nos sociétés, dans la « modernité liquide » décrite par Zygmunt Bauman, où de nombreuses formes de pouvoir tendent à imposer des modèles dichotomiques structurels qui annihilent la complexité du monde. Au croisement de l’histoire, de la sociologie, de l’anthropologie, de la psychanalyse, de la philosophie, de la littérature, de la linguistique, la question de l’étranger constitue l’un des grands enjeux de la vie en société.

Dans cet ouvrage issu des Rencontres universitaires internationales «L’étranger: altérité, altération, métissage», organisées par l’université de Corse – UMR CNRS 6240 LISA (Lieux Identités eSpaces et Activités) – qui ont eu lieuà Corte les 7, 8, 9octobre 2015, se mêlent des champs disciplinaires, des approches, des perspectives diverses, mais également des espaces et des époques. Car interroger l’étranger, c’est aussi interroger le passé et la mémoire. Il s’agit donc de donner à entendre à travers ces regards croisés de chercheurs une parole en archipel que nous avons souhaitée créatrice de ponts et de passages. Le parcours de lecture qui en découle s’articule autour des intitulés «Regard sur soi, regard sur l’autre», «Langue de l’autre ou autre langue», «Figures et représentations de l’étranger» et enfin «Migrations, (re) construction, Xenia».

Sous la direction de Fabienne Crastes, professeur agrégé d’espagnol, docteur en langues et littératures romanes, ESPE, université de Corse.

Les  auteurs 

Françoise Alberi
Françoise Albertini, professeur en sciences de l'information et de la communication, UMR CNRS 6240 LISA, université de Corse
Jean-Pierre Castellani, professeur émérite en langues et littératures romanes, université de Tours
Ugo Colombani, doctorant en littérature comparée, UMR CNRS 6240 LISA, université de Corse
Fabienne Crastes, Prag, docteur en langues et littératures romanes, UMR CNRS 6240 LISA, université de Corse
Lesia Dottori, doctorante en sciences de l’information et de la communication, UMR CNRS 6240 LISA, université de Corse
Francesc Foguet i Boreu, professeur en littérature catalane, université autonome de Barcelone
Bruno Garnier, professeur en sciences de l’éducation, UMR CNRS 6240 LISA, université de Corse
Antoine-Marie Graziani, professeur en histoire moderne, UMR CNRS 6240 LISA, université de Corse
Françoise Graziani, professeur en littérature comparée, UMR CNRS 6240 LISA, université de Corse
Jacques Isolery, maître de conférences en langue et littérature françaises, UMR CNRS 6240 LISA, université de Corse
Christian Lagarde, professeur en langues et littératures romanes, université de Perpignan
Fabien Landron, docteur en langue et littérature italiennes, UMR CNRS 6240 LISA, université de Corse
Alain Di Meglio, professeur en langues et cultures régionales, UMR CNRS 6240 LISA, université de Corse
Manuel Molins, auteur dramatique, metteur en scène valencien
David Moungar, docteur en esthétique et sciences de l’art, UMR CNRS 6240 LISA, université de Corse
Paul Persiani Cappellini, docteur en langue et littérature italiennes, université de Corse
Jean-Dominique Poli, maître de conférences en littérature comparée, UMR CNRS 6240 LISA, université de Corse
Stella Retali-Medori, maître de conférences HDR en sciences du langage, UMR CNRS 6240 LISA, université de Corse
Néstor Salamanca-León, maître de conférences HDR en langues et littératures romanes, UMR CNRS 6240 LISA, université de Corse
Jean-Guy Talamoni, maître de conférences associé en langues et cultures régionales, UMR CNRS 6240 LISA, université de Corse
Ghjacumu Thiers, professeur émérite en langues et cultures régionales, UMR CNRS 6240 LISA, université de Corse
Frédérique Toudoire-Surlapierre, professeur en littérature générale et comparée, université de Haute-Alsace
Frédérique Valery, maître de conférences associé en histoire de l’art, UMR CNRS 6240 LISA, université de Corse. 

Sommaire

Avant-propos.L’étranger, ce que les mots nous disent, Bruno Garnier
Introduction, Fabienne Crastes
L’étranger, la frontière et l’insulaire, Ghjacumu Thiers

Regard sur soi, regard sur l’autre

1. L’autre de l’étranger : mise en scène de soi ou alter ego ?, Frédérique Toudoire-Surlapierre
2. Les multitudes du moi : contre les barrières, Manuel Molins
3. La correspondance de Marguerite Yourcenar : un étrange discours sur soi ou à l’autre ?, Jean-Pierre Castellani
4. « Les autres, c’est nous » : regard(s) sur l’autre et regard(s) sur soi dans Terraferma d’Emanuele Crialese (Italie, 2011), Fabien Landron
5. Langue, médias et assignations identitaires en Corse, Françoise Albertini, Lesia Dottori

Langue de l’autre ou autre langue

6. Quelle identité linguistique à l’heure de la mondialisation ?, Christian Lagarde
7. Du citoyen au mitoyen. Réflexions pour un modèle de la diversité culturelle et linguistique à partir du cas de la Corse, Alain Di Meglio
8. La poésie comme langue étrangère, Françoise Graziani

Figures et représentations de l’étranger

9.  Les figures du Génois et du Corse dans les textes insulaires du  XVIIIe siècle (Disinganno, Giustificazione della Rivoluzione di Corsica…), Jean-Guy Talamoni
10. La Corse dans l’iconosphère de Napoléon : de l’héritier des peuples antiques à l’étranger monstrueux de la légende noire, Jean-Dominique Poli
11. Les représentations de la femme de couleur dans la peinture française du XIXe siècle : entre mythe, réalisme et érotisme, Frédérique Valery
12. François Augérias, l’irrécupérable étranger, Jacques Isolery
13. L’Extraterrestre, figure ultime de l’étranger. Analyse du personnage dans le cinéma américain des années 1950 à nos jours, David Moungar

Migrations, (re)constructions, Xenia

14. Mi faccio turco, Antoine-Marie Graziani
15. « Finqui mi trovo a bastanza in barazzato […] ma procurerò d’arangiarmi comme tu [tti] gl’ialtri » : notes sur la dimension linguistique de l’émigration corse au Venezuela au XIXe siècle, Stella Retali-Medori
16. Étrange complicité : le narrataire étranger dans l’œuvre de l’écrivain colombien Fernando Vallejo, Néstor Salamanca-León
17. Une identité menacée, une inclusion précaire. Le thème de l’immigration dans la littérature dramatique catalane (2008-2015), Francesc Foguet i Boreu
18. Comment un petit village grec est converti au capitalisme : L’étranger d’Andonakis Eugéniou (1963), Ugo Colombani
19. « Des bras ouverts… aux corps à corps ». « Accueillir l’autre » dans l’œuvre narrative de Giorgio Bassani, Il romanzo di Ferrara, Paul Persiani Cappellini

Détails du produit

Parution
Albiana - Università di Corsica - Cnrs 2017
Format
16,5 x 24 cm
Nombre de pages
288
Nouveau produit

Commentaires

Aucun commentaire