La Corse de Gustave Flaubert

Impressions de voyage (1835)

12,5 x 21 cm - 112 pages

Les oubliés
9782824107851
9,00 €
TTC

Gustave Flaubert pose le pied sur l’île le 5 octobre 1840. Il n’a pas encore dix-neuf ans et vient, un peu par hasard mais aussi par goût, pour un séjour de quinze jours qui récompense sa réussite au baccalauréat. Il raconte « sa » Corse, celle qu’il a vue, celle qui s’est découverte à ses yeux, le temps d’un rapide parcours entre Ajaccio et Bastia.

Description

Quatrième de couverture

Gustave Flaubert pose le pied sur l’île le 5 octobre 1840. Il n’a pas encore dix-neuf ans et vient, un peu par hasard mais aussi par goût, pour un séjour de quinze jours qui récompense sa réussite au baccalauréat. Il est accompagné d’un ami de son père et a promis à ce dernier la relation de ce voyage.

Il est jeune, spontané et plein de sève, mais toujours sous l’influence de ses parents, de son éducation et de ses lectures ; il est pourtant déjà prêt à prendre son envol. Celui qui rêve tout haut et écrit sans fard dans les pages de son journal ou dans sa correspondance, sans autre filtre que le « style » imposé par le bien-raconter, est un observateur au regard aiguisé.

Il raconte « sa » Corse, celle qu’il a vue, celle qui s’est découverte à ses yeux, le temps d’un rapide parcours entre Ajaccio et Bastia. Il est fasciné car le voici au pays de San Pietro Ornano et de Matteo Falcone dont il écrivait les histoires dans ses compositions de jeune lycéen. La rudesse du pays, son « naturel » – les paysages, les mœurs, les gens –, c’est ce qui l’émeut ; c’est aussi ce qui fonde le romantisme de l’époque : Gustave est en cela, en dehors de l’immense écrivain qui pointe déjà, un jeune homme bien de son temps.

Détails du produit

Parution
Albiana 2016
Format
12,5 x 21 cm
Nombre de pages
112
Traducteur
Luzi Christophe
Nouveau produit

A propos Les oubliés

Commentaires

Aucun commentaire

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...