Porchi è Cignali

24 x 32 cm - 312 pages

Musée de la Corse
9782846981040
45,00 €
TTC

Catalogue de l’exposition qui s’est tenue du 25 juin au 31 décembre 2004 au musée de la Corse à Corti. Le porc et le sanglier (traduction du titre de l’expo) tiennent une place particulière au sein des civilisations méditerranéennes.  Objets de rejet parfois, ils n’en tiennent pas moins une place importante dans les pratiques collectives (chasse, cuisine, charcuterie) et dans les représentations.

Description

Quatrième de couverture

La Corse, « île de beauté » mais aussi de mystères, révèle, mieux que d’autres lieux, l’âme double de la nature et la traduit dans le système traditionnel de ses croyances. L’animal et l’homme se poursuivent dans une chasse qui se révèle avant tout un chassé-croisé entre les choses et leur signification. Le cochon fait surgir à nos yeux des images différentes de la réalité ; elles s’imbriquent et se superposent sans solution de continuité. Animal du paradoxe, le porc porte dans sa chair des questionnements qui interrogent notre définition du proche et du lointain, du sauvage et du domestique. (Federica Tamarozzi)

Sommaire

Préfaces d’Ange Santini, président du conseil exécutif de Corse, de Marie-Eugénie Poli-Mordiconi, responsable scientifique du musée de la Corse
« Saveurs et mystères des suidés » par Max Caisson, ethnologue
« Porcu è tumbera »par Jackie Emmanuelli, intervenant en culture et langue corses
Ethnographie d’une coïncidence : « u porcu, u salvaticu, u sigonu » par Lucie Dupré, anthropologue
« Variation sur le saloir ou le saloir expression d’une société » par Colette Méchin, chercheur CNRS
« Élevage sylvo-pastoral du porc en Corse » par François Casablanca, ingénieur agronome
« De l’animal à l’anima : le ravissement du chasseur et les déguisements de l’âme » par Lucie Desideri, ethnologue
« Un suidé peut en cacher un autre » par Georges Ravis-Giordani, ethnologue
« Une histoire contemporaine d’un cochon sans histoire » par Jocelyne Porcher
« Porcu, cignale ou razzone : l’image du sanglier chez les chasseurs corses » par Paul Franceschi, biologiste
« De l’apprivoisement du sanglier par Claudine Vassas », directrice de recherche CNRS
« Croisement dangereux : une instabilité qui s’installe par Odile Vincent », ethnologue
« Du sens de la souillure et du paradoxe du cochon par Federica Tamarozzi », chercheuse
« Pourquoi le porc ? » par Max Caisson
« Envie… d’autre chose » par Claude Gaignebet, ethnologue, folkloriste
« Un conte en peau de porc » par Max Caisson
« U sminticu, locu di a sghiza in u sestu di a cuscenza »par Petru Pietri, chercheur
Abisu par Petru Pietri

Détails du produit

Parution
Albiana 2004
Format
24 x 32 cm
Nombre de pages
312
Nouveau produit

A propos Musée de la Corse

Commentaires

Aucun commentaire