Napoléon et la Corse

24 x 32 cm - 464 pages

Musée de la Corse
9782846982948
47,00 €
TTC

Magnifique catalogue retraçant l'exposition 2009 du musée de la Corse sur Napoléon.

Épuisé

Description

Quatrième de couverture

On a tant écrit sur Napoléon que tout semble avoir été dit sur ce personnage de légende. Il ne se passe pas de mois ni de semaine sans que paraisse un ouvrage ou un article qui prétende apporter du nouveau sur son extraordinaire épopée. Et pourtant, personne n’avait encore songé à étudier les rapports complexes qu’il avait eus durant toute sa vie avec son île natale, rapports souvent occultés, voire déformés par les contemporains eux-mêmes.

Napoléon et la Corse ! Voilà un sujet neuf que se propose de traiter cette exposition.

Les thèmes évoqués ne manquent pas et apportent un éclairage entièrement nouveau sur la période et sur le personnage. Sa naissance et son éducation sommaire dans la toute petite ville de pêcheurs qu’était Ajaccio en 1769, la volonté sans faille et les combats acharnés de son père pour faire progresser socialement sa famille et voir ses enfants recevoir la meilleure éducation afin de sortir du carcan insulaire ; l’attachement viscéral à la Corse du petit Nabulione élevé dans une froide école militaire où il n’est considéré que comme le fils d’une nation vaincue ; sa volonté de profiter des opportunités fournies par la Révolution française pour voir sa Corse redevenir ce qu’elle avait été sous le gouvernement de Paoli quelques années plus tard ; son admiration sans borne pour ce même Paoli qu’il va tenter de convaincre jusqu’au bout et qu’une bévue de son frère Lucien va l’obliger à renier pour se jeter corps et biens dans les bras de la France et y trouver le plus glorieux des avenirs ; son action décisive pour que son île tant aimée redevienne française après l’épisode du Royaume anglo-corse ; sa parfaite connaissance de l’économie, des besoins et des mentalités insulaires qui va l’amener, une fois parvenu au pouvoir suprême, à adapter — seul exemple dans notre histoire nationale — le régime général de l’administration française aux particularismes corses ; son souhait de voir sa ville natale devenir la capitale administrative de l’île mais aussi son intention d’en faire une ville moderne, aérée, attractive, ou encore son affection pour sa famille, ainsi que sa fidélité et sa reconnaissance à tous les proches qui l’ont aidé dans les moments difficiles du début de sa carrière.

Tels sont quelques-uns des différents points évoqués au sein de cette exposition. […]

Sommaire

Préfaces : Ange Santini, Simone Guerrini, Jean-Marc Olivesi
Avant-Propos par Bernard Chevallier et Jean-Pierre Commun-Orsatti
« Les Bonaparte en Corse » par Antoine-Marie Graziani
« Les Bonaparte et Pascal Paoli » par Francis Beretti
« Les Bonaparte et la Révolution française : le meilleur moyen d’arriver » par Antoine-Marie Graziani
« Les biens de la famille Bonaparte à Ajaccio » par Jean-Pierre Commun-Orsatti
« L’éducation populaire en Corse entre la fin du xviiie et la première moitié du xixe : le cas de Jospeh Fesch » par Xavier Trojani
« Ajaccio entre conquête et révolution (1769-1789) » par Noël Pinzuti
« Bastia dans la fin du cycle génois de l’histoire de Corse : une figure d’Utopia ? » par Antoine-Noble Marchini
« Roman familial et histoire sociale : Napoléon Bonaparte » par Antoine Casanova
« L’image romanesque de la Corse (1768-1786) ou les années d’apprentissage d’un héros de roman » par Christian Zonza
« 1799. Le retour d’Egypte et le dernier séjour de Napoléon Bonaparte à Ajaccio » par Jean-Pierre Commun-Orsatti
« L’ascension de Napoléon Bonaparte » par Jacques-Olivier Bourdon
« La famille impériale » par David Chanteranne
« Les biens des Bonaparte : Paris et Île de France » par Olivier Poisson
« Les Bonaparte collectionneurs et le rôle du cardinal Fesch dans la diffusion de l’art italien en Corse » par Philippe Costamagna
« La Corse napoléonienne » par Antoine-Marie Graziani
« Les élections en Corse à l’époque napoléonienne » par Jean-Yves Coppolani
« André François Miot et la Corse : entre passion et raison » par Louis Orsoni
« L’« état des esprits » en Corse au temps de Napoléon » par François Pomponi
« La fin du régime impérial en Corse, 1814-1815 » par Yves-Marie Bercé
« Les Corses face à l’ascension, la gloire et la chute de Napoléon » par Odile Bianco
« La construction de l’Ajaccio impériale » par Antoine-Marie Graziani
« Les Corses de l’Empereur. L’entourage corse de Napoléon dans la gloire et dans l’exil » par Henri Rossi
Napoléon et Pozzo di Borgo » par John M.P. McErlan
« Nabulione ? » par Max Caisson
« Napoléon corse et italien dans le jeu des identités nationales » par Luigi Mascilli Migliorini
« La Corse depuis Sainte-Hélène par Napoléon » par Bernard Chevallier
« Le mythe napoléonien dans l’imaginaire des Corses : effets structurants et usage politique » par Eugène F.-X. Gherardi
« Les origines napoléoniennes dans la création de la légende » par Annie Jourdan
« Chronique du bonapartisme en Corse » par Paul Silvani
« Bonapartisme et empreinte bonapartiste en Corse du Second Empire à la Grande Guerre » par Jean-Paul Pellegrinetti
Catalogue des œuvres

Détails du produit

Parution
Albiana 2009
Format
24 x 32 cm
Nombre de pages
464
Nouveau produit

A propos Musée de la Corse

Commentaires

Aucun commentaire

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...