Corsica Mare

Dauphins, baleines et cachalots de Méditerranée

22 x 22 cm - 156 pages

9782846982689
25,00 €
TTC

L’ouvrage est celui de passionnés qui suivent depuis des années les pérégrinations des dauphins, cachalots et autres baleines pour en étudier le comportement, le mode de vie, les habitudes.

Description

Quatrième de couverture

La Corse est au cœur d’un dispositif de protection des mammifères marins en Méditerranée.
Réserves et sanctuaires marins, outre la protection dont bénéficient directement ces espèces, contribuent à faire de ses eaux un territoire d’asile très prisé. C’est aussi, de ce fait, un lieu d’observation privilégié pour scientifiques et public averti.

L’ouvrage est celui de passionnés qui suivent depuis des années les pérégrinations des dauphins, cachalots et autres baleines, pour en étudier le comportement, le mode de vie, les habitudes.

Ils invitent le lecteur à monter à bord du Sisco III et à les suivre à la découverte d’un monde marin proche mais méconnu. L’occasion pour eux de nous rappeler l’urgence à protéger celui-ci efficacement, par des comportements responsables et adaptés.

Un beau livre grand bleu

Tout en bleu, l’ouvrage court d’espèce en espèce, des pirouettes des dauphins aux dos ronds des baleines, tout le long des côtes corses. Paysages magnifiques, attitudes saisies dans l’instant, c’est la grande vie du monde du silence qui s’épanouit de page en page.
Un portrait de chacune des espèces, une aventure vécue, une anecdote, un récit accompagnent les clichés marins.

Pour tous les publics, spécialement les amoureux de la Nature.

Extrait

Introduction

Observés et présents depuis la nuit des temps en Méditerranée, les cétacés ont toujours eu des relations privilégiées avec l’être humain. Qu’ils aient été détestés ou vénérés, chassés ou protégés, il n’en demeure pas moins qu’ils l’ont toujours étonné et fait rêver. Contrairement aux idées reçues et aux croyances actuelles, ils sont toujours présents, sûrement en moins grand nombre qu’autrefois. Les études scientifiques en cours s’efforcent de le déterminer.

S’ils sont aujourd’hui, par l’intermédiaire des médias, symboles de liberté, nous n’avons, par contre, absolument pas conscience qu’ils sont bien réels, en danger, et, souvent, bien plus proches qu’on ne pourrait l’imaginer. Nous envahissons leurs territoires, détruisons leur nourriture et les repoussons hors de leurs lieux de vie ancestraux. Étant le maillon le plus élevé de la chaîne alimentaire marine, ils sont, de ce fait, indispensables à l’équilibre de la vie en milieu aquatique dans toutes les mers et les océans, y compris et surtout en Méditerranée, mer enclavée.

Nos côtes et nos eaux ont toujours été pour eux accueillantes et vitales, soit par leur qualité, soit par la quantité de nourriture qu’elles recèlent, soit pour leur permettre de se reproduire. Ils y sont beaucoup plus nombreux que la plupart des gens ne pourraient le croire. Mais pour combien de temps ?

Malgré le fait que nous les ayons côtoyés depuis des milliers d’années, leurs lieux et modes de vie, leurs habitudes, leurs langages sont toujours des mystères. Nous ne pouvons que nous contenter de les observer en espérant qu’un coin de voile supplémentaire se lèvera sur leurs modes de vie afin d’approfondir nos connaissances sur leurs personnalités, si différentes les unes des autres.

Cet ouvrage ne prétend pas être le reflet d’une étude scientifique sur les mammifères marins et nous laisserons aux spécialistes de la biologie marine le soin de fournir au grand public, ainsi qu’au néophyte, les explications techniques qui lui permettront d’apprendre à les connaître dans le détail. Tel n’est pas le but de ce recueil de photographies et d’expériences.
Il n’est que l’expression par la photographie de l’émerveillement renouvelé dont nous devrions tous êtres victimes à chaque rencontre avec nos proches parents que sont les cétacés.

Vous trouverez certaines de ces photographies curieuses, belles, quelconques ou surprenantes, mais elles ont chacune une histoire particulière, une signification, en rapport avec les conditions de prise de vue, suivant les relations que nous avons pu avoir avec l’animal observé, ou, tout simplement, parce qu’elles reflètent un moment ou une ambiance unique.

Elles ne sont volontairement pas commentées de manière scientifique, par contre, l’attitude de chaque animal au moment de la prise de vue suggérant immanquablement une comparaison avec nos habitudes humaines, nous avons choisi de vous laisser les interpréter simplement grâce à votre imagination.

Sont-ils heureux ou malheureux ? S’amusent-ils ou s’ennuient-ils ? Sont-ils solitaires ou solidaires ? Ont-ils des relations familiales à notre sens du terme ?

Tout laisse penser que leur mode de vie est similaire au nôtre. Mais, avons-nous raison ? Ces comportements correspondent-ils à ce que nous croyons ? Rien n’est moins sûr ; Dans le doute, la définition de cette attitude figée au moment du déclenchement photographique n’est que ce que nous espérons qu’elle soit, par commodité, plaisir, rêve, incompréhension ou méconnaissance suivant les sensations perçues sur le moment.

Cette volontaire omission d’analyse de chaque comportement laissera planer le doute sur la réalité de l’expression de l’animal et vous laissera le plaisir de l’interpréter à votre manière sans avoir trop peur de vous tromper. Laissez une part de rêve vous envahir le temps d’une lecture.

Nous exposerons, par contre, certaines observations tout à fait personnelles et qui n’engagent que nous, de comportements curieux ou surprenants dont nous avons été les témoins. « L’œil de la mer », expression personnelle qualifiant la faculté de certains à repérer les cétacés et grâce à laquelle il a été possible de réaliser cet ouvrage, sans prétention aucune, s’acquiert par l’expérience.

Combien de fois nous sommes-nous trouvés à proximité de grands cétacés, comme les Rorquals communs, alors que des plaisanciers croisaient notre route à moins de 100 mètres sans se douter le moins du monde de cette présence insolite mais courante et naturelle en nos eaux. L’observateur averti ainsi que le pêcheur de thonidés sont en général les seuls à posséder cette vision, cette intuition qui permettent de fréquentes observations. Il s’avère que la surprise est toujours grande lorsque nous faisons part au commun des mortels de l’observation de Baleines, de Cachalots ou de Dauphins. Ceux-ci ne devraient-ils pas vivre uniquement sous les tropiques ou dans les mers éloignées ? Ce constat navrant est caractéristique du monde occidental dont le mode de vie actuel ne permet plus à la population d’être en contact avec la nature dont elle se détache progressivement.

Notre vision de la vie marine par l’intermédiaire des médias est souvent limitée aux « paradis » des îles exotiques et aux vastes océans tropicaux, nous permettant de nous évader quelques moments et nous apportant à domicile la part de rêve dont notre vie bien réglée manque cruellement.

Qui se soucie de la mer Méditerranée, « mare nostrum », berceau des plus anciennes et illustres civilisations, aux plages bondées, aux rivages inaccessibles ou bétonnés ? Elle recèle pourtant des trésors souvent uniques par leur qualité, leur quantité ou leur facilité d’accès. Les pêcheurs professionnels exerçant leur activité en Corse actuellement n’étant pas équipés d’embarcations de grand large, les observations sont rares ou non consignées. Certains d’entre eux nous ont toutefois fait part de rencontres surprenantes ainsi que de comportements animaliers étonnants.

Nous vous ferons découvrir, Thierry, Martine et moi-même, quelques aperçus de la vie marine souvent insoupçonnée qui existe encore à notre portée, ainsi que les moments d’émotion que nous avons vécus à maintes reprises.

Cet ouvrage, n’étant pas une encyclopédie des mammifères marins, ne traitera dans les chapitres suivants que de ceux que nous avons rencontrés le long des côtes de Corse ces dernières années.

Sommaire

1. Préface
2. Sommaire
3. Introduction
4. Les différentes espèces courantes de cétacés en Méditerranée
5. Morphologie simplifiée des cétacés
6. Les rorquals communs
7. Les cachalots
8. Les dauphins bleu et blanc
9. Les dauphins de Risso
10. Les grands dauphins
11. Les différents cétacés en Corse
12. Les cétacés dans l’histoire corse
13. Le sanctuaire de Pelagos
14. Le code de bonne conduite
15. La photographie des cétacés
16. Corsica Mare Osservazione, les auteurs
17. L’école des cétacés
18. Autres espèces marines remarquables à observer
19. Conclusion

Détails du produit

Parution
Albiana 2008
Format
22 x 22 cm
Nombre de pages
156
Nouveau produit

Commentaires

Aucun commentaire