Livres de l'auteur Mastor André

André Mastor est l’auteur de plusieurs ouvrages à caractère historique.
Né en 1949. Marié à Marie-Luce dont il découvre chaque jour avec ravissement sa présence à ses côtés, père de deux enfants, Wanda et Paulu-Andria, grand-père de deux petites-filles, Mona et Sara-Lou, confident de sa belle-fille Livia et ami sincère d’un épagneul appelé « Tommy », il est le fervent admirateur de l’ethnologue Claude Levi-Strauss et des écrivains Gabriel Garcia Marquez, Alejo Carpentier, Albert Cohen et Gilles Perrault. Lecteur compulsif, il a patiemment attendu d’être publié et éprouve un grand bonheur d’appartenir aux éditions Albiana. S’intéressant de très près à toutes les formes d’opposition à l’oppression, il a pratiquement lu tout ce qui a trait à la Résistance française durant la Seconde Guerre mondiale. Un autre centre d’intérêt le relie au football amateur parce que c’est un sport collectif de plein air et parce qu’un terrain n’est pas que le lieu d’un affrontement potentiel mais qu’il représente la fantastique possibilité d’annihiler, pour un moment, les classes sociales, les idéologies, les races, les religions et les générations. Comme seule peut encore le faire la place d’un village de Corse l’été, à l’ombre des platanes, quand tout le monde se rencontre.
Diplômé de l’Institut d’études politiques d’Aix-en-Provence, il est cadre dans un établissement public. Il a écrit en collaboration avec Dominique Orsoni Histoire du lycée Fesch (éditions Alain Piazzola 1992), puis Un été tourmenté (Lettres Sud 1993), Des réseaux et des hommes (Lettres Sud 1994). Et chez Albiana : Rebelles (2006), La nuit de Sainte-Hélène (2008), Le dernier tueur de l'organisation (2009) et Ira irae (2010).

Article ajouté à la liste de souhaits
Product added to compare.

Le site Albiana.fr utilise des cookies pour la gestion de votre compte client et suivre l'audience (sans suivi individuel).