×

S'identifier

Informations

Données de contact

ou se connecter

Prénom obligatoire
Nom obligatoire
Prénom invalide
Nom invalide
Adresse mail invalide
Adresse mail obligatoire
Cette adresse existe déjà
Mot de passe obligatoire
Entrez un mot de passe valide
6 caratères minimum s'il vous plaît !
16 caratère minimum s'il vous plaît !
Les mots de passe ne correspondent pas
Vous devez accepter les termes et conditions
Mauvais Email ou mot de passe

Corse - L’île des ogres

ISBN : 9782824107400

Disponibilité : En stock

Corse - L’île des ogres

Jean-Jacques Andreani

15,00 €

Soyez le premier à commenter ce produit

Description

Détails

Sommaire Introduction: D’où vient l’ogre ?

Palponu, l’orcu di l’Ulmetu – Palponu, l’ogre tâtonneur

Terrore, l’ogre lutin

Catellu lurcu, l’ogre lumineux

Altubellu, l’ogre esprit

L’Omu di Cagna, l’ogre pétrifié

Rasponu, l’ogre vampire

Gargonu, l’ogre mineur

Fortilionu, l’ogre combattant

Bruntulona et Bragalionu, les ogres musiciens 

L’orchi musicanti Scalabrinu, l’ogre savant

Orcalapu, l’ogre pillard

Mastaccionu, l’ogre rêveur

Supplique pour les ogres

Caractéristiques de l'ouvrage

Caractéristiques de l'ouvrage

Auteur Jean-Jacques Andreani
parution Albiana 2017
Nombre de pages 104
Format 15 x 30
Quatrième de couverture

L’ogre a mauvaise réputation. C’est vrai. Il est, selon les âges et les pays, sale, grossier, inculte, violent, voleur… il terrorise volontiers les populations de braves paysans, enlève les enfants, les croque ou les mitonne dans de grandes marmites, glaçant d’horreur les plus courageux. Sait-on que les ogres ont aussi habité la Corse en des temps reculés, dans les grottes ou les forêts profondes ? Qu’ils y ont bâti les fameux dolmens qui parsèment l’île.

Sait-on qu’aujourd’hui encore on peut découvrir, souvent cachés par le maquis, ces lieux étranges, fascinants, qui gardent, pour qui saura les voir, les traces de ces hôtes si particuliers. Sait-on qu’en Corse les ogres sont parfois aussi musiciens ? hospitaliers ? braves et avenants ? Parfois aussi empreints de mélancolie, tristes d’être toujours relégués ou pourchassés, désireux d’amour comme peuvent l’être les humains ? Sait-on qu’ils sont parfois savants, qu’ils connaissent des mystères que les hommes eux-mêmes sont incapables de percer ? Et qu’ils les partagent lorsque l’on est bon avec eux…

Sait-on qu’il arrive aussi aux ogres de rêver ? Comme nous…

Dans la même collection, du même auteur, L'île des fées.

Collection
Commentaires
Mots clés

Mots clés du produit

Utilisez un espace pour séparer les mots clés. Utilisez l'apostrophe (') pour rédiger une phrase.